Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

10 mai 2011 : Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions

Sixième édition d'un événement consacré à la compréhension du passé et en l'honneur de tous ceux qui ont lutté pour l'abolition de l'esclavage.

« L’esclave de l’esclavage est celui qui ne veut pas savoir. » Édouard Glissant, écrivain et poète, mort le 3 février 2011

Pour marquer le dixième anniversaire de la reconnaissance de la traite et de l’esclavage comme crime contre l’humanité, sont organisés, dans toute la France, tout au long de l’année 2011, des colloques, des rencontres, des événements culturels, avec, souvent, le parrainage du Comité pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage. La diversité de ces événements, la qualité des colloques et des rencontres, de leur ouverture notamment vers les expériences et les questionnements d’autres pays et régions du monde doivent d’être salués.
 

... Un exemple à La Courneuve 
Cette journée commémorative de l’abolition de l’esclavage est marquée par une soirée « Les Z'Outragés » qui débutera par un forum/débat et s’achèvera avec des concerts.
Programme du 10 mai 2011

« Considérant que l’esclavage est un attentat contre la dignité humaine ; qu’en détruisant le libre arbitre de l’homme, il supprime le principe naturel du droit et du devoir ; qu’il est une violation flagrante du dogme républicain : Liberté, Égalité, Fraternité. »

Loi n°2001-434 du 21 mai 2001 tendant à la reconnaissance de la traite et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité

Une commémoration nationale inscrite dans l'année des Outre-Mer
Les territoires d’Outre-mer concernés célèbreront l’abolition de l’esclavage et les luttes pour la liberté aux dates qu’ils ont choisi d’honorer, en lien avec leur histoire, le 22 mai pour la Martinique, le 27 mai pour la Guadeloupe, le 10 juin pour la Guyane, le 20 décembre pour la Réunion et le 27 avril pour Mayotte. Dans l’hexagone, le 23 mai est, depuis 2008, la journée dédiée à la mémoire des victimes de l’esclavage.
Site Internet 2011, année des Outre-Mer

Site internet du Comité pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage