Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Jésus, la fresque musicale

Après des années de réflexion et trois de préparation, la fresque musicale retraçant les trois dernières années de la vie de Jésus voit le jour grâce à Pascal Obispo.

« Jésus, de Nazareth à Jérusalem » nous plonge dans l’un des plus grands récits de l’Humanité et des Evangiles.

Si Jésus dénonce l’injustice et ceux qui en sont responsables, c’est d’abord par souci du peuple, car les souffrances des hommes et des femmes l’indignent. C’est au peuple que Jésus veut transmettre son message d’amour et de vérité, de paix et de pardon. Ses paroles et ses actes vont lui attirer la haine mortelle de ses ennemis qui le voit comme un obstacle. Jésus, ses douze Apôtres, Marie, Marie- Madeleine, Caïphe et Ponce Pilate sont les personnages principaux du spectacle.

Cette fresque musicale pensée et mise en musique par Pascal Obispo, souligne l’importance que « Jésus n’est pas un spectacle sur la religion. Cette histoire raconte avant tout la fin de vie d’un homme connu de tous, qu’on soit croyant ou pas, et qui n’a cessé de se battre contre l’injustice. »

L’unique prétention de cette fresque est tout simplement de réunir. Rassembler un public divers et varié peu importe l'âge, le statut social ou encore l'appartenance religieuse ou non. « Le maître-mot de ce projet, c’est l’humanité. » dit le metteur en scène Christophe Barratier.

Dans un monde où la violence et la misère règnent, le metteur en scène souligne le fait que « ce spectacle sert à passer un message d’espérance, d’humanité, d’amour et de paix à travers la vie d’un homme exceptionnel ».

A partager en famille pour revivre l’un des plus grands récits de l’humanité !

 

Où : Palais des Sports de Paris (34 Boulevard Victor, 75015 Paris)
Quand : à partir du 17 octobre 2017
Tarif : à partir de 25€

Plus d'infos

 

Mots-clés associés : ,