Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Rapport d'activité 2011 du Secours catholique - Délégation de Seine-Saint-Denis

Ce rapport a été édité en juin 2012.

Edito de Claude Bobey, délégué départemental

Le Secours catholique est une association de bénévoles. 2011, année européenne du bénévolat et du volontariat, a été pour nous une chance offerte. Nous l’avons saisie en participant à un événement européen à Strasbourg en décembre et en renforçant notre service départemental dédié au bénévolat. Cette année a aussi été marquée par des actions nouvelles et des chantiers : les vacances « Jeunes Solidaires », le chantier « action sociale » et « le projet de délégation ».

Les vacances « jeunes solidaires »
Partant du postulat que la solidarité parle aussi aux jeunes de 18-25 ans, nous avons mis en place durant l’été 2011 une action en direction de cette population avec trois objectifs : partager la vie des populations Roms résidents dans des villages d’insertion à Saint-Ouen, Saint-Denis et Montreuil, découvrir le territoire de la Seine-Saint-Denis et vivre une dynamique de groupe entre jeunes avec des temps de discussion sur les activités. Les jeunes ont des difficultés à s’engager durablement pendant l’année du fait de leurs études, leur travail ou leur vie de famille naissante. Nous avons donc structuré cette proposition sous forme de semaine d’engagement, le jeune s’engageant à venir en Seine-Saint-Denis une semaine et étant logé à la communauté des Petites Soeurs de l’Évangile de Pierrefitte-sur-Seine.

Le chantier « action sociale »
Depuis 2010, un groupe de travail rassemblant des bénévoles engagés dans l’accueil social se réunit régulièrement toutes les 6 semaines. Il a permis de définir en 2010 la politique d’accueil social. En 2011, le groupe a orienté ses travaux sur la commission sociale des aides financières. Cette commission étudie et traite des dossiers de demandes d’aides financières provenant des travailleurs sociaux du département. Le groupe a travaillé sur les critères d’attribution des aides. Une politique est aujourd’hui formalisée et a été communiquée en décembre 2011 au Service Social Départemental (SSD) du Conseil Général qui nous a reçus chaleureusement. Celle-ci part du postulat suivant : « La charité d’aujourd’hui prépare la justice de demain. » Nous sommes là en complémentarité des services sociaux. Nous attribuons nos aides en dernier ressort et ensuite nous tentons de faire connaître ce que l’Etat ne prend pas en charge et qui crée chez les personnes des problèmes importants. Aujourd’hui, la question majeure est celle du logement. C’est la première aide attribuée en pourcentage et en quantité ; aides pour payer le loyer courant, les impayés de loyers ou encore l’assurance de l’appartement.

Le chantier « Projet de délégation »
Ce chantier a débuté en avril 2010 pour se conclure en octobre 2011. Définir pour les cinq années qui viennent nos chantiers prioritaires, tel était notre défi.

La méthode utilisée
Nous avons voulu associer un nombre important de bénévoles et de personnes accueillies sans oublier les partenaires. Ceci explique la durée de 18 mois pour l’élaboration de ce projet. Grâce à cette démarche participative et partenariale, ce projet ne vient pas d’en haut mais est le fruit d’une réflexion d’ensemble, à partir des constats des groupes consultés. Ceci a permis de regarder nos forces mais aussi nos axes de progrès. En octobre 2011, nous avons décidé de choisir huit chantiers prioritaires.

Les huit chantiers prioritaires
Nous avons décidé de mettre en tête de liste le chantier sur la participation des personnes accueillies et accompagnées. Le but de cette participation est triple : l’autonomie de la personne et le changement de regard que cela crée autour d’elle, la prise en compte de ses aspirations et enfin, un travail sur la société pour que ces personnes trouvent leur place et prennent plus largement part à son devenir. Pour cela, nous allons mettre en place une instance départementale dédiée et d’autre part développer des actions locales de participations où les personnes pourront participer à l’action, à l’équipe et plus largement à l’association et la société. Vous retrouverez les détails des autres chantiers listés ci-dessous dans la plaquette jointe au rapport et que nous nommons ici : le développement du bénévolat, l’accompagnement dans la durée des personnes accueillies, l’action sur les causes de la pauvreté, le soutien à la parentalité et à l’ouverture culturelle, la présence du Secours Catholique dans les quartiers populaires, le soutien aux efforts des migrants dans l’apprentissage du français et le lien avec l’Église diocésaine. 2011 fut donc une année de labeur qui nous a permis de définir des chantiers importants de notre nouveau cycle de cinq ans. Pour conclure, nous remercions vivement tous les bénévoles qui œuvrent au quotidien. Nous remercions aussi nos fidèles donateurs qui nous donnent les moyens de cette action sans oublier les institutions publiques, les fondations et les entreprises qui nous financent. Notre action reste limitée face aux besoins mais elle veut être un signe d’espérance qui transforme, qui fait naître des actions et combat ainsi la résignation en vue de construire une société plus juste et fraternelle.
 

 

Télécharger le rapport d’activité 2011

Site Internet Secours catholique 93