Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Vous avez relevé le défi !

Lors de l'évènement Festijeunes, grande fête de la jeunesse du 93 organisée le 25 juin 2016 au sein de l'établissement Fénelon à Vaujours, un défi solidarité "1 crayon pour l'école de Ntoui Essong" avait été lancé pour récolter auprès des jeunes des fournitures scolaires afin d'aider les écoliers de cette école publique au Cameroun. Sylvia Ongono, qui a participé au projet et à la remise des dons récoltés nous raconte l'évènement.

La commune d’Okola, située à 30 km de Yaoundé, abrite environ 66000 habitants et regroupe 34 villages dont celui de Ntuissong. C’est ce village que l’association de loi 1901 « Les amis d’Oliga » avec l’aide du diocèse de Saint-Denis a décidé d’aider car c’est un des rares villages à proposer à ses jeunes un parcours scolaire quasi-intégral, c’est-à-dire de la maternelle au lycée.

C’est avec ces quelques mots que Madame la proviseure du collège/lycée de Ntuissong nous accueille ce jeudi 2 mars : « Mesdames et messieurs, c’est avec un plaisir immense que nous vous accueillons (…) L’accès à notre village n’est pas toujours aisé car la route qui le dessert est actuellement en très mauvais état. Votre présence ici montre que vous avez bravé ces difficultés pour venir nous apporter à votre manière votre soutien ; pour cela nous vous sommes très reconnaissants et nous vous disons merci.
La population de Ntuissong étant une population essentiellement paysanne, l’accès au manuel scolaire est très difficile, nos élèves manquent de tout, l’outil informatique reste un mystère ici ; ne parlons pas de l’accès à Internet. Vous comprenez que votre arrivée était plus que pressante. Les dons que vous nous avez apportés vont permettre aux élèves et aux enseignants d’être mieux outillés pour affronter les défis futurs.
»

Les membres de l’association « Les amis d’Oliga », frère François de la communauté des Carmes Déchaux, et moi, arborant fièrement mon T-shirt FestiJeunes, étions émus par la fête que tout le village s’est évertué à organiser pour remercier les jeunes du diocèse de Saint-Denis et l’association « Les amis d’Oliga ».

Tant bien que mal, nous avons tenté d’installer sur les quelques bureaux mis à notre disposition les livres, cahiers, stylos, feutres, jouets et les 6 ordinateurs apportés par l’association.

Le chef du village, la communauté éducative, les « mamans » du village, les élèves et leurs parents ont tour à tour formulé leur gratitude pour cette action inédite. Se sont suivis des sketches, chants, danses puis un repas préparé par les parents.

Nous avons visité les locaux qui commencent à devenir bien exigus face à la population grandissante de Ntuissong et des villages environnants. Les installations et les équipements sont sommaires mais les parents et les enseignants font tout leur possible pour maintenir cet établissement en vie, puisque sans lui, les 300 élèves seraient obligés de parcourir 8 km à pieds pour se rendre à l’école la plus proche.

La joie et l’émotion que les élèves et les enseignants nous ont transmises ce jour-là étaient extraordinaires. Des projets ont surgi : la création d’une bibliothèque, l’organisation d’une kermesse annuelle et la continuité de notre action.

A mon tour de vous dire merci, jeunes de Saint-Denis. Vous avez relevé le défi FestiJeunes avec brio ! A 6000 km de chez vous, au fin fond d’un village camerounais, des enfants, des jeunes découvrent grâce à vous le plaisir de la lecture, le plaisir d’étudier avec des manuels et fournitures scolaires.

Bravo à tous !

Sylvia Ongono