Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf0794-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Retour sur la « Nuit des veilleurs » dans l'église Notre-Dame-du-Rosaire aux Lilas (23 juin 2012)

Cette nuit de prière a été préparée par le groupe Acat des Lilas / Pantin /Le Pré-Saint-Gervais, avec des membres de différentes confessions chrétiennes (catholique-réformée-salutiste).

L’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT) organise depuis 2005 une « Nuit des Veilleurs » dans la nuit du samedi au dimanche le plus proche du 26 juin.

Cette date a été choisie par l’ONU comme journée internationale de soutien aux victimes de la torture, car c’est le 26 juin 1987 que la Convention internationale contre la torture et autres traitements inhumains ou dégradants est entrée en vigueur.
Sur les 192 pays à l’ONU, seuls 130 ont ratifié cette convention et nombre d’entre eux ne prennent pas les mesures nécessaires pour aboutir à l’abolition de la torture.

Le groupe Acat des Lilas / Pantin / Le Pré-Saint-Gervais, riche de membres de différentes confessions chrétiennes (catholique-réformée-salutiste), a préparé un temps de prière dans le cadre cette « Nuit des veilleurs » 2012.

Durant cette nuit, nous avions 5 séquences constituées d’un texte biblique, d’un cas de torture pour lequel nous intervenons et nous prions, d’un cas de libération pour lequel nous rendons grâce au Seigneur et de chants plus méditatifs pris dans nos différents répertoires. Au moment de l’intercession un lumignon était déposé sur l’autel. Lors de l’action de grâce pour une libération, c’est un bouquet de fleurs qui était apporté.

Les noms des personnes au cœur de nos prières figuraient sur la feuille de l’assemblée (il y avait entre autre un iman Ouzbèk parrainé par notre groupe, des évêques et un pasteur chinois ainsi que des laïcs honduriens). Nous avons aussi évoqué ceux qui, enfin libres, ont eu à cœur de remercier tous ceux qui s’étaient mobilisés et avaient écrit à leur sujet.

Et n’oubliez pas l’année prochaine... le samedi le plus proche du 26 juin !
Gilles Forhan


Pour en savoir plus sur les actions de l’Acat

Contacter l'ACAT en Seine-Saint-Denis