Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Retour sur le pèlerinage diocésain en Terre Sainte (21-30 mars 2012) : Anita et Nicolas témoignent...

Jeunes mariés, ils ont voulu pour leur voyage de noces faire une démarche de pèlerinage en Terre Sainte. Une « toute petite démarche de foi » précisent-ils.

Pour ce pèlerinage diocésain « Sur les pas de Jésus », 45 personnes ont parcouru Tel Aviv, le désert du Néguev, Bor Havarim (citerne nabatéenne), les gorges d’Ein Avdat, le site archéologique d’Avdat, Makhtesh Ramon, Tel Sheva, Arad, Massada, Ein Geddi, Qumrâm, Jourdain, Meggido, le Mont Carmel, Nazareth, Tagba, Capharnaüm, Banias (sources du Jourdain), Césarée de Philippe, Le Golan, le Mont Gilboé, Jéricho, Jérusalem, Bethléem et Emmaüs.

Témoignages d'Anita et de Nicolas...

« L’un de nous deux travaille et l’autre est à la recherche d’un emploi. Tout récemment, nous avons remporté une grande victoire sur nos peurs et nos doutes en nous unissant devant Dieu dans le sacrement de mariage. La confiance et l’abandon entre les bras de Jésus ont eu le dernier mot !

Nous n’avions jamais discuté d’une éventuelle destination de ce grand et exceptionnel « Voyage de Noces ». Nous aurions pu choisir ces plages paradisiaques, ces « hôtels 5 étoiles » et ces cocktails servis au bord de l’océan azuré… La question ne se posait même pas. Nous sommes vrais et nous voulions du vrai !

Quoi de plus marquant et de plus bouleversant que d’aller toucher la terre sur laquelle Jésus a marché, sur laquelle il a donné sa vie et sur laquelle il a brisé le Mal et la Mort… ? Pouvions-nous célébrer ailleurs notre union ? Où, si ce n’est là-bas, crier silencieusement : « Jésus aide-moi à faire ta volonté ! » Où, dans le monde entier, découvrir la joie profonde et en même temps embrasser sa souffrance… ? Où découvrir la folie d’Amour du Christ ? Nous devions aller en Terre Sainte ! Et cela ne s’explique pas. On ne refuse pas un appel de son propre cœur.

Nous ne nous sommes fait aucune idée de ce voyage. Nos craintes, nos difficultés, nos soucis sont restés à Montreuil, surpris d’être abandonnés. On ne voulait pas d’eux durant ce voyage. Nous sommes partis vidés de nous-mêmes. Au lieu d’organiser et prévoir quoi que ce soit, on s’est tout simplement laissé accueillir par Jésus. C’est son pays et c’est lui qui nous a invités ! Nous avons juste ouvert nos yeux, nos bras et nos cœurs pour recevoir tout ce qu’il voulait nous offrir. Et il nous en a mis un "paquet" ! Franchement, on ne s’est pas encore totalement remis de cette aventure…

En Israël, chacun de nous deux a vécu quelque chose d’unique et de mystérieux dans une pure intimité avec Dieu. On ne saurait ni le décrire ni même le comprendre. Dieu est trop grand pour notre raison… Ce voyage a changé notre vie intérieure et extérieure mais pour l’instant nous ne saurions en dire plus. Il faut maintenant que nos actes en témoignent. L’Esprit Saint a mis certaines choses en évidence. Tout passe - les moments heureux et tristes - il n’y a que Jésus qui demeure. Le silence est la plus belle prière du monde. La nature nous parle du Dieu Vivant. L’Amour est la réponse à tout. Il n’y pas de vie sans Amour. Notre amour à nous est blessé et malade. Il faut puiser dans celui du Christ. Chaque jour, tomber et se relever. Au lieu de se regarder soi-même, il faut regarder Celui qui est mort pour nous et à cause de nous, puis regarder les autres. Ce programme ne nous paraît pas mal pour nous jeunes mariés !
Etre marié, ça n’est pas tout faire ensemble, penser pareil, ne jamais entrer en conflit. Dans son pays, Jésus nous a fait comprendre que l’autre est différent et libre. L’autre, avec ses qualités et ses défauts, est un don de Dieu. On n’est pas parfaits mais, selon Dieu, dans notre imperfection on est parfait l’Un pour l’Autre. Lui sait mieux que nous. On ne cherchera plus l’idylle du conte de fée mais on saisira chaque moment présent dans sa vérité majestueuse et sa beauté éclatante.

Les paysages magnifiques, les moments marquants, les fous rires, les larmes d’émotion, le silence divin, le partage avec les autres, le regard qui va au-delà des apparences, les rencontres bouleversantes, le choc de cultures, l’expérience d’humilité et de sa propre petitesse, l’envie folle d’aimer et enfin un bon repas accompagné d’une bière fraiche, tel était notre Voyage de Noces où nous avons passées la première nuit dans des lits séparés !

Le pèlerinage en Terre Sainte est un voyage à risque.
Le risque de rencontrer l’Amour en personne.
Osez… Et laissez-vous surprendre ! »

Quelques photos du pèlerinage