Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Chronique des lycéens à Taizé

Du 14 au 20 février, 45 lycéens du diocèse étaient en pèlerinage dans la communauté des Frères de Taizé...

Sur le chemin du retour
Une semaine passée au sein de la communauté de Taizé… Lorsque nous sommes arrivés, outre la communauté, il y avait quelques pèlerins individuels, un groupe de Melun (77).
Pendant les premières journées, chaque jeune avec ses propres difficultés, a dû s’inscrire dans le rythme de la Communauté, dans les règles de vies propres à une vie de groupe et découvrir l’intérêt du silence.
C’est mercredi que le groupe a commencé à basculer. Petit à petit, le temps a fait son œuvre, l’emploi du temps est devenu naturel, les services sont devenus plus faciles à exécuter, la vie en groupe plus sereine.
C’est vraiment le vendredi soir que le groupe est entré dans la liturgie, avec la veillée de vénération de la Croix où chaque jeune a témoigné par l’attitude et le recueillement d’un engagement profond et personnel à la suite du Christ.
 

Dimanche 20 février (7e jour)
Ce matin levé un peu plus tardif, rangement des chambres et célébration de l’eucharistie. Nous partons tous avec la Paix et la joie au cœur…

Samedi 19 février (6e jour)
La matinée démarre, les carrefours commencent avec des sketches inventés par les jeunes autour de l’évangile de la Résurrection (Matthieu 28, 1-20). Cette méthode leur permet de réfléchir en s’amusant. Les services sont effectués l’après-midi avec un peu moins d’entrain, mais c’est le dernier service à rendre.
En fin d’après-midi, nous prenons le temps de partager avec notre évêque, autour de cette expérience. Lui-même partage avec les jeunes sur les points qui lui semblent essentiels à quelques heures du retour. Un temps de prière quotidien, vivre en paroisse - et y prendre sa place, que dire à Clémence Houdaille de Radio Notre-Dame sur notre pèlerinage, quelques éléments sur la préparation à la réconciliation et la confirmation ? (notre évêque sera interviewé par la journaliste mercredi 23 février).
Le soir, temps de prière comme une vigile de la résurrection… Ensuite, veillée festive autours des chants, danses, et autres créations des jeunes. Nous en profitons pour fêter un anniversaire, et remettre les « Taizé d’Or » aux jeunes les plus originaux dans les services que nous devions rendre… Eh oui, pour balayer il faut tenir le balai vers le sol et l’actionner avec deux mains !


Vendredi 18 février (5e jour)
Le rythme est pris, les jeunes ont approfondi leur expérience du silence. A la place du carrefour du matin, ils ont pris un temps personnel : seul face à soi, seul face aux autres et seul face à Dieu.
Une nouveauté : une promenade autour du village de Taizé, passage par la tombe de Frère Roger. Nous avons été heureux d’accueillir notre évêque.
Aujourd’hui à Taizé, c’est comme le Vendredi saint avec la prière nocturne autour de la croix : après la prière habituelle, chacun vient devant la croix posée par terre, et est invité à faire un geste de vénération. Ce temps a été intense pour chacun d’entre nous ; y compris pour les frères qui nous disent le lendemain leur émotion devant la spontanéité et le recueillement des jeunes. 


Une date pour se retrouver, chanter, prier et voir le diaporama de cette semaine à Taizé :
- Dimanche 27 février à 16 heures
Paroisse Saint-Jean-Baptiste de Noisy-le-Sec
(accès gare RER E et Tram 1 de Noisy-le-Sec).

Témoignages des jeunes et des animateurs 

Quelques photos du pèlerinage

Voir quelques vidéos :

L'évangile de la Résurrection vu par les lycéens

Témoignage de Nathanaël et Jenna

La soirée festive