Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Une messe peu ordinaire au Salon de l’air et de l’espace

(c) Musée de l’air et de l’espace – Le Bourget / Frédéric Cabeza

Cette messe a été célébrée dimanche 25 juin 2017 au cœur du Salon du Bourget.

En lieu et place de l’évêque aux Armées Françaises, pas encore nommé ce dimanche 25 juin par le pape François pour succéder à Mgr Luc Ravel, c’est Mgr Eric de Moulins-Beaufort, évêque auxiliaire de Paris qui préside la célébration.

Tous les deux ans, le dimanche du Salon de l’Air et de l’Espace, une messe est célébrée au Musée de l’Air dans le Hall de l’Entre Deux Guerres, un bâtiment visité par tous ceux qui voient dans cette période les prémices de l’aéronautique moderne.

Cette « Messe de l’aéronautique et de l’espace » est organisée par l’Association Notre-Dame des Ailes à l’intention de tous les personnels du secteur aéronautique et spatiale, de ses utilisateurs, de ses sympathisants et à la mémoire de ses victimes. Cette association s’adresse au monde civil et militaire.

Les 150 personnes qui forment cette assemblée dominicale peu ordinaire est animée par la chorale diocésaine. Les chants soutenus par l’orgue résonnent dans le grand espace et aux oreilles des visiteurs du Musée, pour la plupart surpris - voire médusés - par cet événement insolite…  La maison du Seigneur n’a pas de frontières, elle est universelle comme le sont les passionnés de l’air venus du monde entier parcourir ce 52e Salon.
 


(c) Musée de l’air et de l’espace – Le Bourget / Frédéric Cabeza

Voir l'album photos

Dans son homélie, l’évêque évoque un lien ténu entre les trois lectures de ce 12e dimanche du Temps ordinaire (Jérémie, Saint-Paul, Matthieu), un lien avec nos paroles et nos actes. « … L’expérience de l’espace peut nous y aider… qu’est-ce que nous avons en tête lorsque nous comprenons que Dieu nous voit comme Thomas Pesquet du haut de sa station spatiale, grâce aux réseaux sociaux et Internet, le visage de la terre depuis l’espace. Pour qui notre planète est un réel spectacle ?... Pour le regard de Dieu et de ses anges. Dieu voit toutes choses, pas comme un surveillant général, mais plutôt comme celui qui voudrait pouvoir s’émerveiller des hommes qu’il a créés… « Rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est caché qui ne sera connu. » (Mt 10, 26). On peut y entendre la promesse que l’intention bonne peut nous habiter mais elle est souvent masquée par nos actes maladroits. Il y a parfois une sorte de distorsion entre ce que nous faisons et ce que nous aurions voulu faire et inversement, cette phrase du Seigneur comporte la promesse que ceux qui vivent en partie double, ceux qui ont des actes d’une certaine valeur mais qui cachent des pensées obscures, comme les adversaires de Jérémie (Jr 20, 10-13), ceux-là aussi seront dévoilés, démasqués, pour la consolation de ceux qui ont été leurs victimes … ».

Le chant d’envoi est comme un écho dans ce lieu où transitent de nombreux voyageurs à destination des quatre coins du monde : Partir où l’Esprit nous envoie, partir où l’Esprit nous conduit !

 Le Seigneur écoute les humbles, il n’oublie pas les siens emprisonnés (Psaume 68)

Mots-clés associés :