Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Célébration de la Parole en souvenir des victimes de l'esclavage colonial aux Antilles françaises

Dans le cadre de l’Année de la Miséricorde, souvenons-nous de toutes ces victimes. Temps de souvenir, de recueillement, de partage de prière et de réconciliation.

 Honore ton père et ta mère afin que tes jours se prolongent sur la terre que Dieu te donne »
(Exode 20, 12).

Cette célébration sera présidée par le P. Eugène Doussal, vicaire général, en présence du P. Jean Jannin, curé de la cathédrale du P. Marcel Crépin, aumonier de l'aumonerie nationale Antilles- Guyane et de Phylippe Pavilla, diacre permanent.

Pendant plus de deux siècles des enfants, des adolescents, des femmes et des hommes ont vécu l’enfer de l’esclavage sur les terres de Guadeloupe, Guyane, Martinique et Réunion. Déportés d’Afrique ou nés dans les colonies françaises, ils ont été  des  milliers à être victimes d’un crime contre l’humanité. La majorité des esclaves a été baptisée peu de temps après leur arrivée dans les îles à sucre de la Caraïbe et de l’Océan indien ou à leur naissance sur les habitations esclavagistes. Ces chrétiens esclaves sont nos aïeux ! Nous portons leur nom : des patronymes que les esclavagistes leur ont attribués en 1848.
Depuis 1998, nous, leurs descendants vivant en France, leur avons dédié une date pour leur rendre hommage chaque 23 mai.
En 2001, la République  reconnait  la traite et l’esclavage crime contre l’humanité, reconnaissant enfin cette histoire.
Le 29 avril 2008, une circulaire autorisait  les associations domiennes à se souvenir de leurs aieux victimes de l'esclavage colonial.
19 ans plus tard,  le 23 mai est instaurée comme journée nationale en hommage aux victimes de l'esclavage, le 1er mars 2017 par l'article 75 de la loi n° 2017-256 du 28 février 2017.
Réjouissons-nous de cette victoire dans notre marche à la liberté.
Le 23 mai 2013, un monument a été érigé à leur honneur à Saint-Denis.
Les chrétiens catholiques du 93 invitent toutes les personnes qui souhaitent partager un moment de souvenir, de recueillement, de prière et de réconciliation à cette occasion. Nous prierons aussi pour toutes nouvelles formes d’esclavage contemporain.

Nous vous attendons nombreux.

 


 

 

 

Mots-clés associés :