Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisses du Haut-Plateau Paroisses du Haut-Plateau L’église catholique en Seine-Saint-Denis Paroisses du Haut-Plateau
Actions sur le document
  • Imprimer

Laurent PENOT, Diacre

Laurent Penot, Diacre transitoire en vue du sacerdoce

Quelques mots à propos d'un nouveau diacre à Québec...

Comme fils de la paroisse Sainte Bernadette, il m'a été proposé de vous écrire une petite page sur ma vie, histoire de rendre grâce à Dieu.

[…]

Je suis né dans une famille de cette paroisse, d'un père pratiquant et d'une mère non-baptisée. D'aussi loin que je puisse me souvenir, ma mère a toujours laissé mon père suivre ses activités paroissiales, et l'a même souvent accompagné.

[…]

J'ai grandi en recevant la foi d'abord de mon père, puis de quelques témoins, dont un prêtre qui a su me dire la vérité à certains moments clefs de ma vie et m'a accompagné lorsque j'en avais le plus besoin. Aujourd'hui, il m'est devenu un ami très cher. Le seul hic, c'est que cette foi que j'ai reçue restait très impersonnelle : je connaissais des choses sur Dieu et Jésus-Christ, mais je ne L'avais pas encore vraiment rencontré « face à face ». Demandez à Job ce que ça peut vouloir dire… Cette foi m'a beaucoup aidé dans ma jeunesse à affronter des questions comme la mort, la souffrance, l'angoisse de l'absurdité de la vie sans Dieu. Mais elle n'a pas été suffisante pour me préserver de certaines chutes très douloureuses pour moi, et peut-être encore plus douloureuses pour les autres.

Rien que de très banal, mais la douleur n'a pas besoin d'être originale.

[…]

J'ai goûté profondément dans ma chair que Dieu m'aime comme je suis, avec mes faiblesses, et qu'Il me veut du bien alors que je ne le mérite pas. Et ce qui faisait ma honte est devenu l'objet pour moi de la Bonne Nouvelle : Jésus-Christ n'est pas venu à moi à travers mes bonnes œuvres, mais à travers ma faiblesse et mes péchés. Alors, si je rencontre un pauvre bougre qui mériterait la prison, je sais que Dieu l'aime et veut le sauver. Je peux le lui annoncer en lui racontant ma vie – avec des précisions que vous trouveriez probablement déplacées – et l'Amour qu'Il a eu pour moi quand je ne le méritais absolument pas.

Voilà, c'est à cause de ce Dieu-là que je suis à Québec. Comment Il s'y est pris pour me convaincre de Le suivre? Disons brièvement qu'Il me connaît, Il a attendu patiemment que la peur de gâcher ma vie, en passant à côté de cet appel, soit plus forte que ma peur de tout quitter…

(Extrait Bonne's Nouvelle's n° 26 - février 2015)

 Découvrir la totalité de l'article ...