Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Paroisses de Villepinte L’église catholique en Seine-Saint-Denis Paroisses de Villepinte
Navigation
Actions sur le document
  • Imprimer

1er Dimanche de l’avent – Année C

Évangile de Jésus Christ selon Saint Luc (21, 25-28- 34-36)

En ce temps-là, Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées et désemparées par le fracas de la mer et des flots. Les hommes mourront de peur dans l’attente de ce qui doit arriver au monde, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans une nuée, avec puissance et grande gloire. Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche. Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste comme un filet; il s’abattra, en effet, sur tous les habitants de la terre entière. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. » 

Les  lectures de ce dimanche sont un « Beau programme » pour Avent qui l’Avent qui commence aujourd’hui. En effet, l’Avent c’est la venue du Messie attendu depuis des siècles.

Il y a trois Avènements du Seigneur : le premier dans la chair, le second dans l'âme, le troisième par le jugement. Petit enfant, il vient à Noël ; revêtu de gloire, il viendra à la fin des temps. Il ne cesse donc de venir frapper à notre porte.

Les Chrétiens sont invités à attendre le Seigneur dans une attitude de témoignage, véritable défi chrétien. Il y a le témoignage de la foi auquel ‘nous invitait le prophète de la première lecture.

Dans une situation apparemment sans issue, à vues humaines, en un temps tout aussi troublé, comme le nôtre, où ses contemporains sont tentés de désespérer de l’avenir, il les encourage à garder confiance en la parole du Seigneur : « Je ferai naître chez David un Germe de justice ». Il les invite aussi à l’espérance. C’est une espérance qui ne déçoit pas car le Seigneur ne déçoit jamais. En effet, des jours sombres, s’annonce la lumière. Ensuite, les chrétiens sont invités au témoignage de l’amour qu’évoque la lettre aux Thessaloniciens. Il faut toujours et uniquement miser sur l’amour. C’est un don de Dieu : « Que le Seigneur vous donne à l’égard de tous les hommes un amour de plus en plus intense et débordant ». Enfin, les chrétiens sont invités au témoignage de l’espérance. Les choses mêmes qui effraient le monde doivent remplir le croyant d’une sainte espérance.  Alors que tout semble s’écrouler Jésus invite à l’espérance : « Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche ». La croix et les persécutions nous accompagnent sur le chemin de la vie. Elles peuvent nous plonger dans le crainte et le doute. En effet, ce n’est pas le moment de baisser le regard vers nous, mais de redresser et lever la tête pour attendre l’arrivée de notre Seigneur. Jésus invite aussi les croyants à adopter une attitude non pas d’attente passive, mais de vigilance active : « Restez éveillés et priez en tout temps ». Puisse-il nous accorder, dans son attente, la vertu de la confiance, de l’espérance et de la crainte du jugement.

 

BON A CONNAÎTRE :

L’année liturgique commence le premier dimanche de l’Avent (fin novembre ou tout début décembre selon les années) et se termine fin novembre de l’année civile suivante, avec la fête du Christ-Roi. Elle ne correspond donc ni à l’année civile, ni à l’année scolaire. Le calendrier liturgique comporte de grandes fêtes (Noël, Pâques, Ascension, Pentecôte, Assomption, Toussaint) et des temps de préparation (l’Avent prépare à Noël et le Carême prépare à Pâques). Le temps ordinaire est réparti sur deux périodes : du 1er dimanche de l’Épiphanie au mercredi des Cendres et de la Pentecôte au 1er dimanche de l’Avent. Ce dimanche 29 novembre 2015, nous commençons une nouvelle année, qui s’achèvera le dimanche 20 novembre 2016.  Des fêtes sont célébrées à dates fixes (Noël, Assomption, Toussaint) d'autres sont "mobiles" dans le calendrier (Pâques, Ascension, Pentecôte).

Le temps de l’Avent

L'Avent (du latin adventus : avènement, arrivée du Messie) est la période qui couvre quelques semaines précédant Noël quatre dans la tradition de L’Eglise latine. L'Avent c’est donc la période où l'on se prépare à la venue du Christ. En effet, c’est la venue du Messie attendu depuis des siècles. Il y a trois Avènements du Seigneur : le premier dans la chair, le second dans l'âme, le troisième par le jugement. Petit enfant, il vient à Noël ; revêtu de gloire, il viendra à la fin des temps. Il ne cesse donc de venir frapper à notre porte. La Couleur liturgique de ce temps est le violet.

Père Guillaume, cm