Actions sur le document
  • Imprimer

Prière du mois

Prières :

Prière pour les vacances

Seigneur, Dieu de Miséricorde, veille sur tous tes enfants :

Que ceux qui prennent la route, arrivent sans encombre au terme de leur voyage ;

Que ceux qui ne partent pas, vivent sous le regard de ta bienveillance.

Que pour tous, ce temps de vacances soit : un moment de détente, de repos et de paix !

Sois, Seigneur, l’Ami qui accompagne et guide chacun sur les chemins de vie.

Donne à tous le beau temps et le soleil qui refont les forces et qui donnent le goût de vivre.

Donne aussi, Seigneur, la joie simple et vraie, celle de se retrouver en famille et entre amis.

Donne-nous d’accueillir ceux que nous rencontrerons
pour leur donner un peu d’ombre quand le soleil brûle trop,
pour leur ouvrir notre porte quand la pluie et l’orage les surprennent,
pour partager notre pain et notre amitié quand ils se trouvent seuls et désemparés.

Seigneur, Dieu de Miséricorde, veille encore sur ceux qui reprendront le chemin du retour : qu’ils aient la joie de retrouver, ceux qui ne sont pas partis et qu’ainsi tous soient heureux de se retrouver pour vivre ensemble une nouvelle année, nouvelle étape sur la route du salut.

 

Prier au temps de Pentecôte              

Viens, Esprit Saint, en nos cœurs
et envoie du haut de ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres,
viens, dispensateur des dons,

viens, lumière de nos cœurs.

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.

Ô lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime

le cœur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.
 

Assouplis ce qui est raide,
baigne ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.
 

À tous ceux qui ont la foi
et qui en toi se confient
donne tes sept dons sacrés.
 

Donne mérite et vertu,
donne le salut final,
donne la joie éternelle.

Amen.

**************************************************************************

Frère en devenir...

Je crois au petit bonjour du matin, au sourire sincère du voisin dans l'ascenseur ;

Je crois à la mixité des populations dans les quartiers, qui nous enseigne le bien vivre ensemble ;

Je crois que la différence est la plus belle chose que nous ayons en commun ;

Je crois que cette différence nous rend complémentaires et solidaires les uns des autres.

Je crois que cette différence est à la fois source d'humilité et de richesse.

Oui, je crois que bien vivre ensemble est possible,

Parce que dans le quartier, des grands frères font le soutien scolaire aux petits,

Parce que des collègues au boulot sont attentives à l'une d'elles qui a des problèmes de santé.

Je crois que l'Homme a la capacité de bâtir la paix et la justice pour un bien vivre ensemble.

Parce que c'est Toi, Seigneur qui me donne cette force de croire.

 *

 Je crois que les Hommes ne doivent pas avoir peur les uns des autres, mais au contraire chercher à apprendre de l'autre.

L'Homme n'est pas un loup pour l'Homme mais un frère en devenir.

Par le bien vivre ensemble, nous participons à humaniser notre terre, pour construire ensemble un monde d'amour de justice et de paix.

Je crois que nous pouvons nous permettre de croire à la force de l'humain, ! car des fraternités sont inventives : elles rallongent les bras de chaque acteur, elles invitent à l'inattendu de croire en tout homme et des tentes s'élargissent.

Seigneur, notre prière commune est force pour mettre l'Homme au centre de nos convictions. Tu nous as choisis pour servir ta présence.

*

 Je crois nous sommes appelés à faire fructifier l'amour que Dieu nous porte.

Je crois que Tu nous appelles à construire une terre plus humaine, une terre avec plus de justice, une terre où tous auront leur place.

Je crois que nous sommes appelés à lutter pour plus d'amour entre nous, plus de solidarité.

Je crois que nous sommes tous fils de Dieu et aimé de Lui.

*

 Je crois que nos rencontres sont des moments où nous faisons l'expérience du vivre ensemble : nous n'apportons pas la vérité, nous nous découvrons avec nos richesses, nos différences et nous donnons sa place à chacun.

Nous leur permettons de comprendre, d'être clairvoyants et de devenir acteurs.

 

**************************************************************************

T 154 -1 - Si le Père vous appelle

1 - Si le Père vous appelle à aimer comme il vous aime
dans le feu de son Esprit : Bienheureux êtes-vous !
Si le monde vous appelle à lui rendre une espérance
à lui dire son salut : Bienheureux êtes-vous !
Si l'Église vous appelle à peiner pour le Royaume
aux travaux de la moisson : Bienheureux êtes-vous !


R/ Tressaillez de joie ! Tressaillez de joie !
Car vos noms sont inscrits pour toujours dans les cieux !
Tressaillez de joie ! Tressaillez de joie !
Car vos noms sont inscrits dans le cœur de Dieu !

 

2 - Si le Père vous appelle à la tâche des Apôtres,
en témoins du seul Pasteur : Bienheureux êtes-vous !
Si le monde vous appelle à l'accueil et au partage
pour bâtir son unité : Bienheureux êtes-vous !
Si l'Église vous appelle à répandre l'Evangile
en tout point de l'univers : Bienheureux êtes-vous !


3 - Si le Père vous appelle à quitter toute richesse
pour ne suivre que son Fils : Bienheureux êtes-vous !
Si le monde vous appelle à lutter contre la haine
pour la quête de la Paix : Bienheureux êtes-vous !
Si l'Église vous appelle à tenir dans la prière
au service des pécheurs : Bienheureux êtes-vous !


4 - Si le Père vous appelle à parler de ses merveilles,
à conduire son troupeau : Bienheureux êtes-vous !
Si le monde vous appelle à marcher vers la lumière
pour trouver la vérité : Bienheureux êtes-vous !
Si l'Église vous appelle à semer avec patience
pour que lève un blé nouveau : Bienheureux êtes-vous !


5 - Si le Père vous appelle à montrer qu'il est tendresse,
à donner le pain vivant : Bienheureux êtes-vous !
Si le monde vous appelle au combat pour la justice,
au refus d'être violents : Bienheureux êtes-vous !
Si l'Église vous appelle à l'amour de tous les hommes,
au respect du plus petit : Bienheureux êtes-vous !
 

**************************************************************************

Lorsque les hommes partagent des moments de joie,

Lorsque les hommes s'accueillent les uns chez les autres,

Lorsqu'ils sourient à l'inconnu,

" Seigneur, nous croyons

que Tu es au milieu de nous.

 

Lorsque les hommes se parlent,

Lorsque les hommes se pardonnent,

Lorsqu'ils s'accompagnent dans les moments difficiles,

" Seigneur, nous croyons

que Tu es au milieu de nous.

 

Lorsque les hommes se rendent proches de toute souffrance,

Lorsque les hommes luttent pour la justice, pour la paix,

Lorsqu'ils s'écoutent en vérité,

" Seigneur, nous croyons

que Tu es au milieu de nous.

 

Lorsque les hommes brisent les silences assassins,

Lorsque les hommes osent les mots difficiles à dire,

Lorsqu'ils risquent un geste fraternel inhabituel,

" Seigneur, nous croyons

que Tu es au milieu de nous.

Anonyme

**************************************************************************

Aujourd’hui Noël se renouvelle…

Aujourd’hui Noël se renouvelle…

Pour Marie, la venue de son enfant est une merveille. Elle l’appelle Jésus ; ce qui veut dire Sauveur, car cette naissance est la Bonne Nouvelle tant attendue.

Pour les bergers, la venue de Jésus pouvait leur  sembler irréelle, mais ils rencontrent un Dieu qui vient chez eux, dans une étable, un Dieu qui aime les hommes au point d’épouser leur condition, leurs fragilités. Les bergers, ces hommes « rejetés » sont touchés.

Cette Bonne Nouvelle aurait pu rester confidentielle. Les bergers sont les premiers à l’annoncer.

Chaque année cette Bonne Nouvelle se renouvelle.

Aujourd’hui Noël se renouvelle…

Au milieu de nos querelles, des femmes et des hommes construisent un monde de paix.

Ils choisissent de rejoindre les personnes dans leurs différences, leur handicap, leurs diversités sociales, culturelles, religieuses.

Aujourd’hui Noël se renouvelle…

Pour construire un monde fraternel, des associations et des personnes luttent contre l’exclusion, les inégalités.

Des femmes et des hommes s’engagent pour défendre leurs droits et avoir accès à un travail digne.

Aujourd’hui Noël se renouvelle…

Comme les bergers, il y a plus de 2 000 ans, nous sommes témoins de cette Bonne Nouvelle.

A la suite des anges, chantons notre foi :

« Gloire à Dieu dans les cieux, et paix sur la terre pour ceux qui l’aiment ! »