Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Saint Paul de la Plaine Saint Paul de la Plaine L’église catholique en Seine-Saint-Denis Saint Paul de la Plaine
Actions sur le document
  • Imprimer

Soutien scolaire

Pour partager nos compétences, pour aider des enfants à ne pas "décrocher" dès l'école, nous leur partageons quelques compétences dans des domaines où nous le pouvons : lire, écrire, compter et même pour certain(e)s parler anglais.

Texte rédigé par Joseph Bouchez.

Action de rencontre et
de solidarité

Dans quelle activité vivre la solidarité ?

Le soutien scolaire est vite apparu à Jean-Marc, prêtre de la paroisse, comme une activité de rencontres et de solidarités.

Soutien du Secours catholique

Le Secours catholique a une compétence acquise dans le soutien scolaire par des groupes qu'il coordonne dans de nombreuses villes.
Ainsi, une salariée du Secours catholique pour le diocèse de Saint-Denis a pour mission de favoriser et développer les groupes de soutien scolaire et l'action auprès des familles.
Jean-Marc a donc sollicité les services du Secours catholique pour nous aider à organiser un tel soutien scolaire.
Un des permanents du Secours catholique pour la zone Nord du diocèse (= Saint-Denis) suit particulièrement nos besoins et nos réalisations à Saint Paul et à Sainte Geneviève.

Attention
aux enfants

Pour plusieurs enfants qui viennent en soutien scolaire, l'important est plus de constater que quelqu'un s'occupe d'eux, s'intéresse à eux, que de faire des progrès remarquables dans telle ou telle discipline.

Pédagogie
du secours catholique

Les choix et orientations du Secours catholique dans le soutien scolaire sont :

  • Place première de l'enfant : on n'est pas là pour « voir le programme » mais pour permettre l'écoute et le développement de l'enfant ;
  • Importance d'être en relation avec les parents, pour agir ensemble ;
  • Importance d'une relation avec l'enseignant scolaire, pour agir aussi dans le même sens ;
  • Respecter la totalité et la complexité de la famille de l'enfant ; au-delà de difficultés scolaires pour l'enfant, il y a peut-être aussi des difficultés voisines pour l'enfant et la famille : revenus, logement, intégration…
    Veiller à y être attentif pour voir comment d'autres propositions du Secours catholique pourraient contribuer à sortir la famille de difficultés.
  • Le soutien scolaire est gratuit.

Horaire commun

Les horaires les plus compatibles au plus grand nombres de personnes bénévoles étaien, en 2014 - 2015, ceux du :

mercredi de 16 h 30 à 18 h.

Si, en plus de ces horaires,  plusieurs bénévoles sont disponibles pour d'autres horaires, éventuellement d'autres jours, d'autres groupes peuvent être constitués à Saint Paul et même créés à Sainte Geneviève.

Dates

Chaque mercredi (jour de 2014 - 2015 qui sera reconduit et peut-être complété par d'autres propoisitions lors de la première rencontre le 23 septembre 2015.

Goûter

Aux deux tiers de la séance, un goûter de biscuits et de boissons est offert par rle Secours catholique. Cela constitue une pause sympathique avant de reprendre le reste de la rencontre.

Contraintes
de salles

Les locaux de rencontres de Saint Paul sont une très grande salle et deux petits bureaux. Chacun des deux bureaux permet à un bénévole d'être avec un ou deux enfants qui a besoin de plus d'attention et de soutien.

Dans la grande salle, trois ou quatre tables sont disposées avec un animateur qui accompagne deux ou trois enfants.

À cause de la disposition de cette grande salle, il ne peut pas y avoir de bruit, de course à travers la salle.
Une enfant indisciplinée s'est exclue l'an dernier à cause de manquements répétés et notifiés plusieurs fois à une discipline nécessaire à tous. 

Contraintes
de personnes

Des salarié(e)s qui s'engagent pour un tel soutien scolaire ne sont parfois pas disponibles tel ou tel jour, sans le savoir obligatoirement la veille, à causes d'impératifs de travail. Au vu de cette indisponibilité aléatoire, nous nous sommes organisés pour travailler de manière plus méthodique : pratiquement, nous constatons nous en sortir avec un bénévole "volant" pour trois bénévoles qui quittent leur entreprise pour venir assurer ce service.  Ce bénévole "volant" remplace alors au pied levé, celui qui est absent. Cela nécessite un peu d'organisation et l'utilsation d'un cahier de liaison où, en fin de séance, on indique le travail réalisé avec l'enfant : l'animateur "volant" sait ainsi mieux où et comment poursuivre.

Sorties
de fin
de période

À chaque fin de semestre, on essaie d'organiser une sortie d'une après-midi.
Le but est de permettre un temps de convivialité avec les enfants, avec quelques parents qui peuvent accompagner.
Le but est aussi de montrer que tout ne se vit pas face aux cahiers ; il faut permettre aux enfants d'exprimer et de partager leurs savoirs, leurs compétences lorsqu'ils nous montrent des choses qu'ils ont vues dans la rue, dans la vie locale.

Les frais de participation sont minimes.

Sortie
d'une journée en vacances


Certaines familles ne peuvent pas payer de sortie à leur enfant pendant les vacances d'été.

Le Secours catholique organise une journée de sortie (à la mer ou ailleurs) pour permettre aux enfants d'avoir de quoi se distraire un peu et de quoi raconter aux copains qu'ils se sont déplacés pendant les vacances.

Autres propositions

Si vous constatez que telle ou telle autre proposition serait bienvenue pour faciliter la vie des travailleurs ou des habitants du quartier, pour que les gens aient la vie et "qu'ils l'aient en abondance" (Jean10,10), n'hésitez pas à nous faire vos propositions... et à contribuer à les mettre en œuvre si cela vous est possible  !