Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Qu'est-ce qu'un Jubilé ?

« Vous compterez sept semaines d’années, c'est-à-dire sept fois sept ans, soit quarante-neuf ans… Vous ferez de la cinquantième année, une année sainte, et vous proclamerez la libération pour tous les habitants du pays. » (Livre du Lévitique 25, 8.10). C’est ainsi que Moïse présente le jubilé à son peuple, de la part de Dieu.

Une année de grâces

Père Bertrand Collignon, responsable de l’équipe diocésaine du Jubilé

Moïse fait du jubilé une année sabbatique, non pas une année de repos, mais une année pour vivre ce que le peuple vit chaque sabbat : contempler la bonté de Dieu à travers la création (Exode 20, 8-11) et se souvenir que Dieu a libéré son peuple de l’esclavage en Égypte pour lui donner la terre promise (Deutéronome 5,12-15). Ainsi, comme le sabbat qui invite à entrer dans une nouvelle semaine, le jubilé invite à un nouvel essor : les esclaves sont libérés, les dettes remises, le pardon célébré. L’ordre social est ainsi renouvelé pour plus de justice.

Il y a 50 ans, le diocèse de Saint-Denis-en-France était créé par le pape Paul VI. Cette année nous entrons donc, dans cette 50e année jubilaire.

La création sera d’actualité tout au long de cette année, non seulement à travers l’évènement de la COP 21 au Bourget – 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques pour un nouvel accord international sur le climat – mais aussi dans l’attention que nous aurons pour tout homme que nous savons créé à l’image de Dieu et sauvé par Jésus Christ. Vivre le jubilé, c’est savoir aller vers l’autre pour se mettre à son service, à travers nos rencontres, nos célébrations, nos pèlerinages, à l’image de tous ceux qui, depuis 50 ans dans notre diocèse, se sont mis au service des plus petits (monde ouvrier, SDF, Roms, malades, personnes dans la misère…).

Vivre et témoigner de la Miséricorde

La rédemption – victoire sur le mal grâce au sacrifice d’amour de Jésus sur la croix – nous la vivrons, en témoignant que nous sommes les prémices (Jacques 1,18) de la vie éternelle que Jésus a instaurée dans sa mort et sa résurrection. Cela en faisant mémoire de notre histoire, des évènements marquants de ces 50 années, en reconnaissant et en accueillant les grâces reçues de Dieu. C’est vivre et témoigner de la Miséricorde en reconnaissant que les chrétiens du diocèse de Saint-Denis ont été « signe efficace de l’agir du Père » (pape François, Bulle d’indiction du jubilé de la miséricorde, 3), mais aussi qu’ils ont parfois manqué à sa volonté. C’est entrer dans le pardon de Dieu pour le recevoir et le donner, ce que nous vivrons, bien sûr, pendant le Carême et lors des différents pèlerinages, particulièrement à Rome en 2016. C’est se convertir à la Parole semée en nous, dans le concret de nos vies et dans la joie.

Finalement, le jubilé nous est donné par Dieu pour vivre notre relation à Lui, aux autres et à nous-mêmes de manière plus intense… Le 11 octobre, commencera pour nous cette année jubilaire. Il ne s’agira pas d’en faire plus, mais de témoigner, dans toute notre vie, de la joie de croire, d’espérer et d’aimer.

C’est cela la joie du jubilé !

 

 

Sur www.ktotv.com

« Pourquoi fête-t-on un jubilé ? », émission  « Le Pourquoi du Comment »