Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Jésus Christ

 

christ enseignant maison diocésaine (p. michel guillot).jpg

Jésus Christ est le Messie (« mashia » en hébreu, « christos » en grec)

« Tu es le Messie le Fils du Dieu vivant » dit Pierre à Jésus » (Matthieu 16).

Le titre de Messie recouvre tous les autres qualificatifs que l’on peut dire de Jésus : Seigneur, Fils de Dieu, le Serviteur, le Sauveur, l’Agneau de Dieu…

« Le Fils de l’Homme sera un signe pour cette génération… car il y a ici plus que Salomon,… il y a ici plus que Jonas » (Luc 11)

 Voir « Jésus de Nazareth » de Benoît XVI, chapitre 10.

Il est Celui qui s’est relevé d’entre les morts : « Ce Jésus… Dieu l’a ressuscité nous en sommes tous témoins » (Actes 2).

Jésus parle en paraboles (histoires imagées par un récit qui se prêtent à une compréhension pour tous et qui suscite l’adhésion et la foi).

 Voir « Jésus de Nazareth », chapitre 7.

Jésus vient accomplir c'est-à-dire réaliser pleinement la Loi de Moïse et les Prophètes (Matthieu, 5).

 Voir « La Loi de Dieu, d’une montagne l’autre » de Paul Beauchamp.


Le Jésus de l’histoire (accessible aux historiens) rejoint le Jésus de l’Histoire du salut (accessible par la foi reçue des Apôtres)

« Voici la table des origines de Jésus Christ, fils de David, fils d'Abraham : Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères… Le nombre total des générations est donc : quatorze d'Abraham jusqu'à David, quatorze de David jusqu'à l'exil à Babylone, quatorze de l'exil à Babylone jusqu'au Christ » (Matthieu 1).

« Il y eut un homme envoyé par Dieu. Son nom était Jean… Cet homme n'était pas la lumière, mais il était là pour lui rendre témoignage. Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde. Il était dans le monde, lui par qui le monde s'était fait, mais le monde ne l'a pas reconnu. Il est venu chez les siens, et les siens ne l'ont pas reçu » (Jean 1).
 

Jésus : Vrai Dieu et vrai homme

« Puissions nous être unis à la divinité de celui qui est venu prendre notre humanité » (Offertoire de la messe du rite latin).

« Celui qui a voulu être un avec nous, c’est celui qui est un avec le Père » (Saint Augustin, Commentaire sur le psaume 142).

« … prenant la condition de serviteur. Devenu semblable aux hommes et reconnu comme un homme à son comportement, il s'est abaissé lui-même en devenant obéissant jusqu'à mourir, et à mourir sur une croix. C'est pourquoi Dieu l'a élevé au-dessus de tout ; il lui a conféré le Nom qui surpasse tous les noms » (Philippiens 2).

Jésus est le Roi d’un Royaume surprenant qui étonne et déçoit le Peuple Juif :

« Mon Royaume n’est pas de ce monde… mon royaume n’est pas d’ici ».

« Tu le dis je suis roi. Je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Tout homme qui appartient à la vérité écoute ma voix », Jésus devant Pilate (Jean 18).

« Heureux vous les pauvres, car le Royaume de Dieu est à vous »
(Béatitudes en Luc 6).

« La venue du Royaume de Dieu ne se laisse pas observer, et on ne saurait dire "Le voici, le voilà" car le Royaume de Dieu est parmi vous » (Luc 17).
 

Jésus nous rend libre dans l’Esprit

« Le Seigneur, c'est l'Esprit, et là où l'Esprit du Seigneur est présent, là est la liberté » (2 Corinthiens 3).

C’est l’Esprit qui conduit Jésus et paradoxalement le rend libre. Jésus n’est pas téléguidé mais animé.

 Voir « Le Christ de Dieu » de Jean-Noël Bezançon.

Quelques formations proposées :

Formation pour une mission d’Eglise (FOR.ME)
Mardis de la foi
Récitatifs bibliques
Les sacrements d’initiation

Le catéchuménat
L’image, chemin d’initiation chrétienne
Initiation chrétienne dans les Eglises d’Orient et d’Occident