Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Navigation
Je recherche
Actions sur le document
  • Imprimer

Musulmans (Relations avec les)

Notre service diocésain s'inscrit dans l'appel lancé par les évêques de France à leur assemblée de Lourdes 1998 : « Nous engageons vivement les chrétiens à prendre en compte le présence musulmane à leurs côtés, à entrer dans une démarche évangélique de rencontre, et, à chaque fois que cela est possible, de dialogue avec ces frères et soeurs croyants musulmans. »

Contact
P. Jean Courtaudière (délégué diocésain)
01 48 20 37 43 
Courriel

 

Pourquoi entrer en dialogue avec les musulmans ?

Dans son Synode diocésain de 2000, notre Eglise diocésaine rappelait  que « nous contribuons au dialogue entre les religions, entre croyants et non-croyants…. avec les musulmans, nous cherchons à découvrir le  mystère de la transcendance et à témoigner de l’espérance en Dieu miséricordieux » (§ 23, p. 14).

En 2005, dans sa réflexion « Chemins d’avenir pour notre Eglise », la même conviction y était reprise : « …Compte tenu de la réalité de notre département, tous les chrétiens, quelque soit leur âge, vivent avec, ou pour le moins croisent, des croyants d’autres traditions religieuses et en particulier des musulmans, très présents dans le 93. Chacun de nous est invité, au nom même de sa foi, à vivre positivement la rencontre interreligieuse et donc à chercher avec ténacité les chemins du dialogue.

C’est le visage de l’Eglise qui est en jeu, mais aussi le défi de vivre ensemble en paix dans notre société. » (page 7)
L’Eglise a de nombreuses fois fondé l’importance du dialogue inter-religieux au plan théologique et pastoral.
Par exemple :
- Concile Vatican II : Constitution sur les Relations de l’Eglise avec les Religions non-chrétiennes (Nostra aetate)
- En 1964, l’encyclique Ecclesiam Suam du pape Paul VI
- En 1991, le document pontifical : Dialogue et Annonce
- A rencontre d’Assise du 27 octobre 1986
- La déclaration des Evêques de France à Lourdes novembre 1998 intitulée « Catholiques et Musulmans : un chemin de rencontre et de dialogue » avec ses fiches pastorales (Documents Episcopat, avril 1999)
- Le document du Secrétariat général de la Conférence des évêques de France intitulé « Le dialogue interreligieux : fondements et objectifs » avec ses fiches pédagogiques ("Documents Episcopat" n°4, 2009)

la réalité musulmane dans le département

Selon les estimations récentes, la population musulmane ou d’origine musulmane serait d’environ 400 000 personnes sur un total d’un million et demi d’habitants. La majorité d’entre eux sont de nationalité française.

Il convient de ne pas confondre arabe et musulman : d’une part, il y a dans notre département des arabes chrétiens ; d’autre part, si la population musulmane était au départ d’origine maghrébine, beaucoup de musulmans sont maintenant d’origine sub-saharienne.

Pour notre département, on peut évaluer le nombre de mosquées et de salles de prière à une cinquantaine, inégalement réparties dans les 40 communes. Et ceci sans compter les petites salles de prière dans quelques cités ou dans des foyers de travailleurs immigrés. De nouvelles mosquées, plus dignes et plus belles, sont en construction ou en projet. Certaines sont déjà réalisées.
Ces mosquées fonctionnent dans le cadre d’associations musulmanes , et, en général, hormis celles qui revendiquent leur indépendance, elles sont affiliées au CRCM, échelon régional du Conseil français du culte musulman.

Notre département est aussi le lieu d’organisations plus larges que locales :
- L’Union des Organisations Islamiques de France , à la Courneuve
- Le Secours Islamique, à Saint-Denis
- L’Union des Associations Musulmanes du 93
- Le mouvement du Tabligh à Saint-Denis
- Des instituts de formation théologique (IESH, CERSI…)
- A Aubervilliers une école privée musulmane, La Réussite

Ce que fait notre service diocésain

Télécharger le dépliant diocésain du Service

Notre service diocésain est bien entendu rattaché au SNRM : le Service des relations avec les musulmans (organisme de la Conférence des évêques de France) : Site Internet

Les domaines spécifiques


Les mariages mixtes
Le délégué diocésain est disponible pour rencontrer les couples islamo-chrétiens qui envisagent de se marier à l’Eglise catholique, ou ceux qui s’interrogent et sont en recherche.
Ces couples peuvent se mettre en relation avec le GFIC : Groupe des Foyers Islamo-Chrétiens. Site Internet


L’Enseignement catholique

Dans les écoles catholiques du département, nombreux sont les enfants de religion ou tradition musulmane, conformément au statut de l’Enseignement catholique. Des professeurs musulmans y enseignent aussi. Cette ouverture donne lieu à diverses situations rencontrées au sein des établissements, et la rencontre interculturelle et interreligieuse se heurte à différents préjugés, images, peur et méconnaissance de l’autre.

C’est pourquoi un dossier vient d’être élaboré conjointement par l’Enseignement catholique et le SNRM : « Musulmans en écoles catholiques » avec deux grandes parties, l’une sur la connaissance de l’Islam et l’autre sur les situations rencontrées en établissement catholique.

Site Internet 
 

Animateur de Jeunes

Pour tes vacances, emporte avec toi ce petit livre : Je ne rougis pas de l'Evangile, Mame Editions, 9.90€.

Ecrit pour les animateurs de jeunes et d'ados qui sont en lien avec des copains de famille musulmane, ce livre part des interpellations courantes , telles que :
"Comment pouvez-vous dire que Dieu est Trois ?"
"Nous prions cinq fois par jour, pourquoi vous ne priez pas ?"
"Dieu est Unique, il ne peut pas avoir de Fils"
"Si tu épouses une musulmane, tu dois te convertir, car le Coran le dit."

Les auteurs (des amis du diocèse voisin de Versailles, habitués au dialogue islamo-chrétien) donnent des repères sur le contenu de la foi chrétienne à partir de ces interpellations. C'est un éclairage sur la foi chrétienne et en même temps sur la religion musulmane.
Ce livre n'est pas destiné directement aux jeunes, mais à leurs animateurs ou accompagnateurs. Il appelle sans doute une réflexion en équipe d'animateurs pour chercher ensemble la mise en oeuvre pratique d'un soutien aux ados et aux jeunesface à ces questions.
En lien avec le Pôle Jeunes, notre Service est bien sûr à votre disposition.


La question des conversions à l’Islam

Devant les situations de conversions de chrétiens, majoritairement jeunes, à l’Islam, et les questions et les souffrances que cela suscite parmi les familles ou les proches concernés, le SNRM a voulu proposer des éléments de réflexion. Ils ont été rassemblés dans un document intitulé : « Des conversions à l’Islam : questions posées aux communautés chrétiennes ». Le Service diocésain peut vous fournir ce document, et se met bien sûr à la disposition des personnes qui sont concernées par cette question.


Les catéchumènes venant de l’Islam
Plus discrètement que dans le cas des conversions à l’Islam, des personnes originaires de l’Islam s’adressent à l’Eglise pour recevoir le baptême et entrer dans la communauté chrétienne. L’Eglise les accueille et leur propose un cheminement et une préparation dans le cadre du catéchuménat.
Ces personnes peuvent s’adresser à notre Service ou/et au Service du catéchuménat diocésain


Prier ensemble entre musulmans et chrétiens ?
Dans les rencontres organisées avec des musulmans, il arrive que l’on se pose la question de prendre un temps de prière en commun. Comment s’y prendre ? Comment concilier ouverture à l’autre et fidélité à soi, partage et authenticité ? Le SNRM a édité, en 2005, un document à ce sujet, intitulé : « Chrétiens et musulmans : vivre ensemble… et prier ? »

La première partie rappelle les conditions nécessaires à une vraie rencontre de prière entre croyants différents. La deuxième propose un choix de prières qui ont déjà été utilisées dans de telles rencontres.
Vous pouvez vous procurer ce document auprès de notre Service (voir contact en haut de page) ou bien au SNRM : Courriel