Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Diacre, à quoi ça sert ?

La mise en place du diaconat dans le diocèse de Saint-Denis s'est faite lentement. Le choix avait été fait de prendre le temps de sensibiliser des groupes d'Eglise à ce ministère, pour qu'ils puissent interpeller eux-mêmes certains de leurs membres à s'interroger sur un possible avenir diaconal.

Le premier diacre permanent a été ordonné le 10 novembre 1991. Il s'agit d'Yves Marcilly, 48 ans, technicien à la Thomson-CSF de Gennevilliers, militant CFDT et membre de l'ACO. Il est marié à Danièle, assistante maternelle et à ce moment-là, animatrice pastorale. Ils ont trois enfants et habitent à Montfermeil, dans le secteur dit « du Plateau ». Voici des extraits de l'homélie prononcée lors de cette ordination, en l'église Notre-Dame-de-Lourdes-des-Coudreaux.

Accueillir...
Avec toi Yves, nous avons d'abord ce matin à accueillir ce qui se passe... en toi devant nous. Ce n'est pas facile. Accueillir ce qu'on ne connaît pas. Tu seras dans quelques instants le premier diacre permanent du diocèse depuis sa fondation. Il n'y a pas de précédent, il n'y a pas de modèle, le seul modèle, c'est Jésus Serviteur. Nous savons ce qu'est un baptisé, ce qu'est un prêtre, ce qu'est un évêque, nous en savons pas ce que tu vas être. Diacre, cela consiste en quoi ? C'est pour quoi faire ?

C'est d'abord un don de Dieu, un cadeau de Dieu. C'est quelque chose qu'il faut accueillir. Je devrais dire c'est quelqu'un qu'il nous faut accueillir. En toi, c'est le Christ Serviteur, c'est le signe du Christ Serviteur, que cette Église doit accueillir... C'est celui qui a dit... « Je ne suis pas venu pour être servi, mais pour servir. » « Je suis au milieu de vous, comme Celui qui sert. » Par l'ordination qu'il va recevoir, Yves devient signe du Christ Serviteur, Signe visible, qui nous rappelle que tous nous avons à être serviteurs de nos frères. Et que l'Église doit être servante du monde.

Veiller
Pour être signe du Christ Serviteur, et donc serviteur lui-même de ses frères, Yves sera d'abord... Veilleur, vigilant, attentif... à ses frères. Veilleur : là où il travaille, dans son métier, dans sa responsabilité professionnelle, militante. Vigilant : c'est le terme qui revient souvent dans l'Évangile, quand Jésus parle du serviteur. Quand dans l'entreprise, la restructuration et les licenciements pèsent sur l'avenir... quand l'action syndicale devient difficile, Yves sera le serviteur de l'Espérance, malgré tout, de cette espérance qui nous fait refuser toute fatalité. Veilleur attentif : aux jeunes qui ont la difficulté à trouver leur place dans la vie, dans ce grand ensemble du Plateau marqué par l'immigration, les exclusions, veiller à ce que l'Église, la Mission ouvrière, n'oublie aucun de ceux pour qui elle existe...

Servir...
Nous sommes tous serviteurs dans l'Église... au sens de l'Évangile, bien sûr. Mais le Christ, dans son amour pour ses frères, choisit ceux qui auront une part plus précise, à ce qu'il a commencé. En son nom, tu porteras la Parole, la Bonne Nouvelle, en priorité à ceux et celles dont nous sommes loin. En son nom, tu célébreras le sacrement de baptême. En son nom, tu célébreras le sacrement de mariage. Ce n'est pas un pouvoir. C'est un service. Il est pour toute l'Église, mais c'est dans la mission que je te confie en monde ouvrier, que tu seras appelé à le vivre...

Accueillir... Veiller... Servir... Tout cela ne serait qu'une liste de tâches à remplir, s'il n'y avait cette Parole de Jésus à ses apôtres : « Je ne vous appelle plus serviteurs, mais amis, parce que tout ce que tout ce que j'ai entendu auprès de mon Père je vous l'ai fait connaître. » (Jean 15, 15)

Être prêtre, diacre, évêque, c'est entrer dans l'intimité de Jésus, à travers le service auquel il nous appelle. Avec toi, Yves, que toute notre Église soit servante de tous nos frères, et qu'Elle entre dans l'amitié de Dieu lui-même. Vivons ensemble cette démarche de foi, en cette action même de l'Esprit qui te fera serviteur des hommes et de Dieu.

Mgr Guy Deroubaix (Evêque de Saint-Denis de 1978 à 1996)