Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Rémy accompagne les catéchumènes

Rémy a participé à la journée de préparation des catéchumènes à l'appel décisif, étape vers le baptême ; il nous donne les fruits de cette journée...

J'ai participé à la journée de préparation à l'appel décisif comme accompagnateur des catéchumènes de Saint-Ouen. C'était la première fois pour moi de me retrouver en groupe avec d'autres accompagnateurs du diocèse. J'ai apprécié l'accueil dans la maison diocésaine ; nous avons été pris en charge dès notre arrivée par une soeur qui nous a conduits pour chercher nos étiquettes et trouver les salles de réunion. Les organisateurs sont ainsi restés attentifs à nous tout au long de nos activités de cette journée. J'ai trouvé cela formidable.

Le grand nombre de participants (que je peux estimer à 200 personnes environ) m'a agréablement surpris car je ne pensais pas qu'on serait si nombreux. Les groupes de partage étaient si bien composés qu'on retrouvait une grande diversité d'âges et de provenances autour des tables d'échange. Ceci favorisait les discussions.

« Un chrétien seul est un chrétien en danger. » Cette courte maxime résume la conscience des catéchumènes d'entrer dans l'Église qui est une grande famille. Le thème de discussion dans les groupes de partage portait sur le passage de la lettre de saint Paul aux Corinthiens (1 Cor 12, 4-30) qui compare le Christ et l'Église au corps humain, composé d'une tête et de plusieurs membres, tous aussi importants les uns que les autres. Le partage dans mon groupe était riche et les gens s'exprimaient très librement. Ils étaient, cependant, plus réservés quand il s'agissait de parler des dons personnels reçus de Dieu. Cet échange nous a faits découvrir aussi les différentes façons de vivre le parcours catéchétique dans nos paroisses, certains privilégient l'accompagnement de groupe, d'autres l'accompagnement individuel. Mais en général, les deux modes d'accompagnement se retrouvent et se complètent dans un même groupe. Un esprit de confiance et un air de famille animaient le groupe de partage.

A la pause de midi, chacun a pris son repas tiré du sac. De petits groupes se sont formés pour partager leur repas et discuter entre eux. Mais il y avait plusieurs personnes qui étaient toutes seules et cela m'a paru un peu triste. Cela aurait été intéressant de partager aussi le repas selon les groupes formés pour le partage de la Parole. On aurait ainsi fait d'autres échanges intéressants mais libres (non dirigés par des questions).

La rencontre entre les accompagnateurs a été très enrichissante pour moi. J'ai découvert surtout la multitude des outils mis à notre disposition par l'équipe diocésaine du catéchuménat. Il nous a été présenté des livres et d'autres supports utiles pour notre formation personnelle. Nous avons échangé sur les difficultés que nous rencontrons dans l'accompagnement de nos catéchumènes et nous avons proposé des thèmes de formation qui nous aideraient à améliorer notre façon de préparer les adultes que nous accompagnons à une vie chrétienne libre et engagée. Nous avons insisté sur le respect de la vie privée de nos catéchumènes que nous devons accueillir sans les juger et l'attention nécessaire que nous devons porter à des situations complexes que vivent certaines personnes qui demandent le baptême mais que les règles de l'Église empêchent de le recevoir. J'ai pu remarquer aussi des différences dans les conditions de travail des accompagnateurs, certains étant familiers avec l'outil informatique, d'autres plus à l'aise plutôt avec les livres.

J'ai pu discuter avec plusieurs participants qui m'ont dit leur joie d'avoir participé à cette journée. Tous ont beaucoup apprécié leur rencontre avec le Père évêque de notre diocèse. Ils ont admiré la simplicité et le franc-parler du père Pascal Delannoy qui répondait sans détour à toutes leurs questions sur l'Église, la vie chrétienne et l'actualité sociale et politique de notre pays.

La célébration de la Parole autour de l'évêque a été un moment fort de cette journée. Le Père évêque a utilisé dans son homélie les résultats des travaux en groupes sur les dons pour mettre en valeur chaque membre de l'assemblée et renforcer en chacun le désir d'être un livre ouvert, une Parole vivante pour son prochain afin de ressembler à Jésus, le Verbe de Dieu qui s'est fait chair pour nous révéler la face de Dieu. La lettre aux catéchumènes qui les invitait à réfléchir sérieusement à l'engagement qu'ils s'apprêtent à prendre par leur réponse à l'appel décisif m'a paru très appropriée à la fin de cette célébration et de cette journée.

L'ambiance de la journée était très bonne, joyeuse mais sérieuse et recueillie. Je suis reparti avec un sentiment renforcé de faire partie d'une famille, de vivre l'accompagnement catéchétique en équipe et d'avoir des personnes toujours prêtes à m'aider en cas de difficultés dans mon travail avec les catéchumènes. Je remercie toutes les personnes qui se sont impliquées pour l'organisation et la réussite de cette journée.
 

Rémy Sandah