Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf0112-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

19 mars - 1er avril 2014 : 5e Festival du film Audiovision Valentin Haüy

Rendre accessible le cinéma aux personnes aveugles et malvoyantes, c’est l’objectif du Festival Audiovision organisé par l’Association Valentin Haüy.

Cette 5e édition du Festival Audiovision - pour aveugles et voyants - est l’occasion pour l’Association de faire le point sur l’audiodescription en France et sur l’accessibilité à la culture pour les personnes handicapées, au regard de la loi 2005 sur l’accessibilité.

Cette année, 27 films seront à l’affiche du festival, pour un total de 82 projections planifiées sur 14 jours. Parmi les films les plus attendus : Gravity avec Georges Clooney et Sandra Bullock, Le Majordome de Lee Daniels, Jack et la Mécanique du Coeur, film d’animation, ou encore Les garçons et Guillaume à table, avec Guillaume Galienne.

En France, 65 000 personnes sont aveugles et 1,2 million sont malvoyantes. Avec l’allongement de la durée de la vie, le nombre de malvoyants augmente chaque année. Près d’un quart des personnes âgées de plus de 75 ans sont atteintes de malvoyance. Les causes majeures de déficience visuelle sont, le glaucome (12,3%), la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) (8,7%), les opacités cornéennes (5,1%), la rétinopathie diabétique (4,8%), la cécité des enfants (3,9%), le trachome (3,6%) et l'onchocercose (0,8%)

A la veille du bilan de la loi 2005 sur l’accessibilité, ce festival est un avertissement sans frais pour montrer le chemin qu’il reste à parcourir dans le domaine de l’accessibilité.

L’audiodescription est un procédé qui permet de rendre le cinéma accessible aux personnes aveugles ou malvoyantes grâce à un casque qui transmet un texte en voix-off décrivant les éléments visuels du film : actions, mouvements, expressions, décors, costumes…

Alors que l’AVH a introduit ce procédé en France il y a 25 ans sous la marque Audiovision, moins de 10% des films produits sont aujourd’hui audio décrits. Plus grave encore, moins de 1% des salles de cinéma sont équipées pour diffuser ces films alors que la France compte 1.3 millions de personnes aveugles et malvoyantes.

Avec l’augmentation de l’espérance de vie et le vieillissement de la population, l’Organisation Mondiale de la Santé prévoit un doublement du nombre de déficients visuels dans les 25 prochaines années. Depuis 20 ans, la pratique de l’Audiovision a évolué mais pas suffisamment en regard de nos voisins européens. La Grande Bretagne est bien en avance quant au volume de films diffusés au cinéma et de salles équipées, et l’Allemagne produit une plus grande quantité de programmes audio décrits pour la télévision.

Programmation, horaires et tarifs


Lieu

Cinéma UGC Gobelins
66 bis, avenue des Gobelins, Paris 13e

 

A propos de l’Association Valentin Haüy

L’Association Valentin Haüy, créée en 1889, a été reconnue d’utilité publique en 1891. Son fondateur, Maurice de La Sizeranne, devenu aveugle à l’âge de 9 ans, avait pour ambition de soutenir les aveugles dans leur lutte pour l’accès à la culture et à la vie professionnelle. Aujourd’hui, l’Association Valentin Haüy, à travers ses 120 comités régionaux et locaux et plus de 3 000 bénévoles dans toute la France, poursuit l’objectif premier de son fondateur : lutter avec et pour les personnes déficientes visuelles pour la reconnaissance de leurs droits, leur participation à part entière à la vie sociale et professionnelle, le développement de leur autonomie au quotidien, leur information et l’information du grand public sur la réalité du handicap visuel, les moyens de sa prévention et la nécessité de toujours faire évoluer le regard que la société porte sur le handicap. L’association est agréée par le Comité de la Charte, organisme d’agrément et de contrôle des associations et fondations faisant appel à la générosité du public.