Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf9927-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Aulnay-sous-Bois : la « Place de l'église - Parvis Jean-Paul II » inaugurée dimanche 15 juin 2014

Double manifestation, religieuse puis républicaine. La messe a été célébrée à 15h dans l’église du Centre ville, Saint-Sulpice.

Photos : Jacques Abrioux
Place de l'église - Parvis Jean-Paul II

De nombreux polonais se rassemblent à Aulnay-sous-Bois chaque dimanche, pour une célébration eucharistique dans leur langue, qu'ils habitent la ville ou au-delà. La figure de Jean-Paul II comptant énormément pour eux, ils sont à l'origine de cette demande... que le nom de leur pape préféré soit associé à une artère d'Aulnay-sous-Bois.

L'idée d'accoler ce nom connu universellement au-delà des frontières de l'Eglise catholique - non pas à une rue quelconque mais à une des places majeures de la ville - a fait son chemin. A cet endroit, se tient un marché important deux fois par semaine, au chevet de l'église historique Saint-Sulpice. Ainsi, dimanche 15 juin, a été dévoilée en présence du récent maire d'Aulnay-sous-Bois, M. Bruno Beschizza, et du vicaire général du diocèse, le père Eugène Doussal, une nouvelle plaque intitulée ''Place de l'église - Parvis Jean-Paul II''.

Tout d'abord, avec une assemblée très fournie, la messe présidée par le père Eugène avec une dizaine de prêtres - ainsi que par Mgr Wieslaw Lechowicz, évêque délégué auprès des émigrés polonais - a été célébrée en l'honneur du tout nouveau saint Jean-Paul II. Puis, la cérémonie républicaine a rassemblé de nombreux aulnaysiens de toutes opinions et de toutes religions ou confessions. Dans leurs discours, le père Eugène a souligné la dimension humanitaire du pape polonais défenseur des Droits de l'Homme encore à défendre aujourd'hui, alors que Bruno Beschizza a insisté sur la dimension laïque du rassemblement du jour, où les religions dans une ville comme Aulnay-sous-Bois sont faites pour unir et non diviser.

Cette manifestation originale a rassemblé plusieurs centaines de personnes, le jour de la fête du quartier. Le guide spirituel que représente Jean-Paul II fait que les polonais comme l'ensemble des paroissiens originaires de nombreux pays, ont par leur présence manifesté toute leur joie de participer à cet événement.

Michel Erche,
curé d’Aulnay-sous-Bois