Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf3585-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Catéchumènes, souvenez-vous de ce don de la foi !

C’est par ces mots lors de la célébration d’appel décisif que Mgr Delannoy a inscrit la démarche des 60 jeunes et 130 adultes catéchumènes qui seront baptisés durant la nuit de Pâques. « Souvenez-vous de ce moment qui a peut-être été une rencontre, une parole, un événement ; ce moment qui a tourné tout votre être vers notre Dieu. Ce moment, nous l’appelons le don de la foi. C’est ce moment privilégié de nos vies où l’on découvre l’amour de Dieu. C’est ce moment où l’on découvre que Dieu nous fait confiance et que désormais nous sommes invités à lui faire confiance. Ce moment nous touche en profondeur, transforme et réoriente autrement toute notre vie. Souvenez-vous de ce beau moment qui a marqué vos existences et qui a fait naître en vous le désir d’être associé à la mort et à la résurrection du Christ par le sacrement du baptême ! »

    

    

 

 

La joie de la foi

L’appel décisif des catéchumènes qui a lieu le 1er dimanche de carême est un événement qui déplace également les personnes en lien avec ces futurs baptisés. Venus des 40 villes du diocèse, près de 80 parents, amis, parrains et marraines ont soutenu les 60 jeunes catéchumènes de 12 à 18 ans. En attendant la célébration qui a eu lieu à l’église Saint-Pierre de Bondy, ils ont reçu une catéchèse sur les  sacrements pendant que les jeunes vivaient un temps de réflexion et d’échange avec le père Eugène Doussal, vicaire général.

  

   

   

  

   

Les 130 catéchumènes adultes quant à eux se sont déplacés jusqu’à la cathédrale Saint-Denis. Pour la plupart, c’était la première fois qu’ils entraient dans cette cathédrale où ils se sont avancés jusque dans le chœur pour recevoir une écharpe violette des mains de l’évêque. Cette remise d’écharpe, accompagnée d’un mot adressé à chaque appelé, soutenue par des chants et l’orgue, le tout dans un climat très recueilli et très solennel, était émouvante. Certaines personnes de l’assemblée dominicale, et les appelés eux-mêmes, ont témoigné d’une vive émotion.

Le « oui » des catéchumènes à l’appel du Christ réveille notre foi… Que Dieu soit béni pour ce don merveilleux : la joie de la foi.

Colette Ta Ninga