Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf1027-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Dans les pas de Don Bosco

Deux temps forts pour (re)découvrir saint Jean Bosco (1815-1888) à l'occasion du bicentenaire de sa naissance : une messe télévisée le 1er février et un colloque le 5.

1er février 2015 sur France 2, émission Le Jour du Seigneur

Messe à 10h45 : Célébrée en la paroisse Saint-Jean-Bosco, dans le 20e arrondissement de Paris, elle sera présidée par le père Daniel Federspiel, provincial des Salésiens de Don Bosco de France et de Belgique.

Avant la messe, découverte de l’aumônerie de la paroisse, où se retrouvent tous les mercredis des collégiens et lycéens puis des étudiants pour des temps de partage, de détente et de prière.

11h35-12h : Dans les pas de Don Bosco, de Bénédicte Doré :
Dans ce reportage, nous revenons sur l’histoire de Jean Bosco, prêtre italien qui a voué sa vie à l'éducation des jeunes enfants issus de milieux défavorisés et qui a fondé en 1854 la Société de Saint François de Sales, plus connue sous le nom de Congrégation des Salésiens.

Sa famille était très pauvre, il fit ses études avec l'aide de bienfaiteurs et avec l'argent gagné en travaillant. Ordonné prêtre en juin 1841, il se consacra aux jeunes pauvres et abandonnés des quartiers populaires de Turin, notamment aux jeunes ouvriers. On l'appelle « Don Bosco ».


Don Bosco, un prophète de la confiance
Par Sœur Nadia Aidjian, Salésienne. Intervenante au colloque « Don Bosco et l’Église », 5 février 2015 aux Bernardins

 

5 février 2015 : Colloque aux Bernardins, « Don Bosco et l’Eglise »

A l’occasion du bicentenaire, la famille salésienne organise trois colloques durant l’année 2015. Le premier au Collège des Bernardins.

 En 1841, alors tout juste ordonné prêtre, Don Bosco part à la rencontre des jeunes qui ont besoin de lui, dans un Turin en pleine effervescence industrielle. Progressivement, il noue une relation privilégiée avec ceux qui errent dans la rue, rend visite aux garçons qui se languissent en prison et, très vite, prend conscience que le désœuvrement et l’absence des adultes conduisent ces jeunes sur la voie de la petite délinquance, voire du grand banditisme.

C’est pourquoi, plutôt que les attendre indéfiniment dans une paroisse, Don Bosco va vers eux et crée le Valdocco, un lieu où ils pourront s’épanouir et grandir sereinement.

A l’heure où l’Eglise peine à susciter des vocations et où les jeunes, en quête de sens, désertent les paroisses et se laissent séduire par des discours et des mouvements extrêmement dangereux, que vient nous dire Don Bosco et son souhait d’« aller vers » les jeunes ?

Ce colloque est organisé en partenariat avec La Croix. L’entrée est libre, dans la limite des places disponibles.


Programme

  • 18h : Accueil par le père Daniel Federspiel, Provincial des Salésiens de Don Bosco.
  • 18h20 : « Les jeunes et l’Eglise d’aujourd’hui », introduction à la table ronde par Clémence Houdaille,
    journaliste au Service religion de La Croix.
  • 18h30 : Table ronde, animée par Benoît Deseure, journaliste à La Voix du Nord : « Jean Bosco et l’Eglise de France », Mgr Dufour, évêque d’Aix-en-Provence « Jean Bosco et l’Ecole catholique », sœur Nadia Aidjian, « Jean Bosco à la rencontre des jeunes de la rue », père Jean-Marie Petitclerc « Les grands axes de la pastorale salésienne », père Morand Wirth.
  • 19h30 : Débat avec la salle.
  • 20h : Cocktail.


Collège des Bernardins
20 rue de Poissy, Paris 5e
Métro « Cardinal Lemoine » ou « Maubert-Mutualité »

 

Site Internet des religieux Salésiens de Don Bosco