Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf9927-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Message de Mgr Pascal Delannoy aux diocésains de Saint-Denis après la visite "ad limina Apostolorum"

 Aux diocésains de Saint-Denis,


De retour de Rome


La visite "ad limina Apostolorum" des évêques des provinces de Besançon, Dijon, Lille, Paris et Reims vient de s'achever. Comme vous le savez la visite "ad limina Apostolorum" est le pèlerinage que tous les évêques, successeurs des Apôtres, accomplissent régulièrement, en principe tous les cinq ans, sur les tombes des apôtres Pierre et Paul, fondateurs de l'Eglise.

Au cours de cette visite nous avons rencontré à deux reprises le successeur de Pierre, le Pape Benoît XVI. Le Saint Père a reçu les évêques de la province de Paris le vendredi 16 novembre dans une audience privée. Pendant près d'une heure nous avons pu dialoguer avec le Pape, lui partager nos questions, écouter ses réflexions mais aussi son désir, plusieurs fois exprimé, d'entendre ce que nous vivons dans nos diocèses comme source d'enrichissement à sa propre réflexion. Tout au long de cet échange fraternel nous avons reçu les paroles du Saint Père comme celles de Pierre qui confirme ses frères dans la foi (Luc 22,32), leur fait confiance et les soutient.
Le lendemain matin l'ensemble de notre groupe, à peu près une quarantaine d'évêques, a été reçu pour entendre le message du Pape. Ce message, que vous pourrez lire par ailleurs, est source d'encouragement et de joie pour nos Eglises diocésaines. Le Saint Père y souligne son attachement au Concile Vatican II "authentique signe de Dieu pour notre temps" notamment dans le domaine du dialogue entre l'Eglise et le monde, un monde que l'Eglise est appelée à aimer en refusant la tentation du découragement ou du repli. Le Saint Père poursuit par une invitation pressante à témoigner de la foi avant d'évoquer le témoignage radical des communautés religieuses, la beauté des célébrations liturgiques comme "œuvre durable et efficace d'évangélisation", la transmission de la foi auprès des jeunes, l'importance de la simplicité et de la cohérence de nos vies chrétiennes. Autant de sujets qui, déjà, sont souvent présents dans notre réflexion pastorale et que nous sommes ainsi invités à approfondir en en mesurant les enjeux pour l'Eglise et le monde.

La visite ad limina c'est aussi la rencontre des différentes Congrégations et Conseils Pontificaux qui assistent le Pape dans sa mission de gouvernement au service de l'unité et de la communion universelle de l'Eglise. Nous y avons partagé ce que nous vivons dans nos différents diocèses et entendu, de la part de nos interlocuteurs, un vif intérêt pour ce que vit l'Eglise en France dans les domaines aussi variés que l'annonce de la foi, la liturgie, l'expression de la charité, la catéchèse, la pastorale des migrants, le dialogue inter-religieux…. Ce fut aussi l'occasion d'entendre ce que recherchent et vivent d'autres Eglises particulières.

La visite ad limina c'est enfin et surtout des moments de prière et de célébration dans chacune des quatre basiliques majeures de Rome. Saint-Pierre où, dès le premier jour, nous avons proclamé solennellement notre foi. Sainte-Marie-Majeure où nous avons confié à la Vierge Marie les intentions de prière de nos diocèses. Saint-Paul-hors-les-murs où résonne l'invitation à annoncer l'Evangile à tous les peuples. Saint Jean-de-Latran, la cathédrale du Pape, où nous avons prié pour le successeur de Pierre.

Tout au long de ces journées de pèlerinage vous avez eu à cœur de prier pour nous comme nous avons eu à cœur de prier pour vous et c'est ainsi que, malgré la distance, nous nous sommes sentis très proches les uns des autres. Au terme de ce pèlerinage c'est avec grande joie que je vous transmets la bénédiction du Saint Père.

+ Pascal Delannoy
Evêque du diocèse de Saint-Denis
Le 23 novembre 2012.

Télécharger le message de Mgr Pascal Delannoy

Intervention du cardinal André Vingt-Trois au Saint Père, et allocution du pape Benoît XVI