Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf6364-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

La nouvelle Présidence des évêques de France rencontre la presse

Le 5 juillet, soit au 5e jour de leur nomination, Mgr Pontier, Président, entouré des deux Vice-présidents Mgr Delannoy et Mgr Carré, ont répondu aux questions des journalistes.

Mgr Pontier prend la parole le premier pour dresser le cap de la nouvelle Présidence de la conférence épiscopale, rappelant que cette structure est au service de tous les évêques et de l’Eglise de France, à la fois pour les deux grandes assemblées des évêques à Lourdes en novembre et mars-avril, mais aussi pour la collaboration et le soutien auprès des services nationaux. « Nous prendrons les moyens pour favoriser entre nous le dialogue, l’échange, la parole, a-t-il précisé. La Présidence n’est pas élue pour ses idées et ses sensibilités personnelles mais pour être au service de la vie et de la mission de l’Eglise dans notre pays. »

Le nouveau Président pointe ensuite quelques événements marquants de l’année, comme le rassemblement « Diaconia » à Lourdes qui a fortement marqué les diocèses. « La nouveauté de cette rencontre, c’est le lien entre les communautés chrétiennes et les personnes en difficulté. Durant ce temps de fraternité, elles ont pu être écoutées, prendre la parole, exprimer leur foi » note l’archevêque de Marseille. Dans quelques semaines, se dérouleront les Journées mondiales de la jeunesse à Rio, temps fort de l’Eglise universelle. « Même si ces Journées sont loin de l’Europe, elles en sont pas moins un événement ecclésial majeur, auquel 5 000 jeunes Français vont participer avec 25 évêques », souligne Mgr Pontier. Il fait remarquer également le dynamisme des convertis et des recommençants qui apportent un vrai dynamisme aux églises diocésaines.

Revenant sur la rencontre nationale Diaconia à Lourdes, Mgr Pontier souligne qu’« il y aura un vrai dynamisme si les diocèses s’en emparent. Le pari n’est pas de poursuivre avec une structure nationale nouvelle, mais de faire que les diocèses s’approprient cet élan ». Se tournant ensuite vers le père Delannoy, l’un des deux Vice-présidents, pour lui tendre le micro. « Ce qui me marque beaucoup dans la reprise que l’on a faite avec les délégués à Diaconia, c’est vraiment la conversion du regard. En participant à Lourdes, les gens ont découvert que les personnes fragiles pouvaient vraiment prendre toute leur place dans nos communautés chrétiennes. Autrement dit, il ne s’agit pas simplement de bien accueillir une personne qui est fragile mais il s’agit que désormais cette personne puisse avoir toute sa place, y compris dans la prise de responsabilités… N’attendons pas que les gens aillent bien pour leur confier des responsabilités et pour les écouter ! » Sur la question de la diversité religieuse, Mgr Delannoy remarque « qu’elle est une invitation à approfondir notre foi chrétienne, pour en rendre compte et en échanger avec des membres des autres religions. Nous ne sommes plus seuls dans la société aujourd’hui ! ».
 

   

        Mgr Pascal Delannoy                 Mgr Georges Pontier        Mgr Pierre-Marie Carré (©DR)

    

Dans l'échange avec les journalistes, la nouvelle Présidence a évoqué quelques défis à relever :

- Aider à mieux percevoir l’originalité et la bonne nouvelle du mariage chrétien, inspiré par le Christ et les valeurs chrétiennes,
- Faire que la part de la vocation des laïcs - l’engagement dans la vie de la société -, soit accompagnée de l’enseignement social de l’Eglise,
- Dans le contexte actuel, peut-être faudrait-il une nouvelle Lettre aux catholiques de France [la dernière date de 1996],
- Donner le goût de Dieu, la dimension mystique du christianisme,
- Honorer la diversité de l’engagement chrétien dans une société, en faisant le distinguo entre l’action dont l’inspiration est l’Evangile et l’action qui relève de l’appartenance à un camp,
- Instaurer d’autres modes de débats ; pas des débats pour convaincre l’autre mais des débats pour entendre la part d’Evangile dans ce que dit l’autre,
- Travailler à une image plus claire de la mission du prêtre dans une communauté chrétienne, revisiter sa mission, sa place…

B. Rastoin

La nouvelle Présidence au 1er juillet 2013 (©DR)