Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf9952-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

De l'Avent vers Noël : témoignages de l'aumônerie de la Maison d'arrêt de Villepinte

La période de l'Avent est une période propice à l'approfondissement et au ressourcement au sein de l'aumônerie de la Maison d'arrêt de Villepinte qui se prépare à accueillir dans la nuit de la Nativité, le don de l'amour de Dieu incarné qui se fait proche de tout homme.

Plusieurs membres de l'aumônerie de la Maison d'arrêt de Villepinte nous partagent ce que leur inspirent le temps de l'Avent et la fête de Noël, la manière dont ils les vivent et ce que ces temps leur révèlent de l'amour de Dieu.

 

 

Gérard, 61 ans
Je les vis dans l’espoir qu’on puisse vivre dans un monde nouveau, plus serein.
Je partage la cellule avec un musulman, et en dialoguant on raccourcit la distance entre les deux religions. Il est une personne : je le regarde avec les yeux du Seigneur, je l’écoute avec le cœur du Seigneur. Je lui parle avec les mots du Seigneur. 
Je suis sûr que je peux changer avec son Amour

Michel, 44 ans
Une grande atmosphère de sérénité, de paix, le commencement d’une espérance nouvelle, d’une nouvelle vie.
Je les vis dans l’attente, dans la joie. Je les partage avec le compagnon de cellule.

Olivier, 40 ans
C’est le temps de l’attente de la naissance de Jésus.  Ils me parlent de la joie de Marie de devenir mère. 
Je les vis mal car je suis en prison. Je les fête dans la tristesse et seul : la joie reste dehors.

Eugène, 50 ans
Des temps à vivre en famille dans l’attente et la fête.
Derrière les barreaux, on vit la vie autrement. Ces temps m’invitent à une transformation intérieure.

Félix, 31 ans
Ce sont les temps de l’amour et de l’unité, en famille et avec Jésus.                        

Gérard, 31 ans
Un temps de grande paix

Georges, 64 ans
Je les vis dans l’amour et la crainte du Seigneur. Dieu nous a tellement aimés qu’Il nous a donné son Fils.               

Bruno, 50 ans
Dieu envoie son Fils pour nous sauver. Ces temps fortifient ma foi.

Michel, 44 ans
Ils nous révèlent la joie de la naissance de Jésus. La joie d’une vie nouvelle : nous étions « sourds », « durs », « aveugles ».

 

 

Propos recueillis par soeur Franca Boetti, aumônier bénévole de la Maison d'arrêt de Villepinte