Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf4703-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

« L'appel de Matthieu » du Caravage... Lecture d'image

Cette lecture d'image, tirée du livret d'animation pour la Journée mondiale de prière pour les vocations (29 avril), vous est proposée par le Service audiovisuel du diocèse.

« En passant, Jésus vit Lévi, le fils d’Alphée, assis au bureau de la douane, et lui dit : Suis-moi. Et se levant, il le suivit. » Marc 2, 14

Instant de la vie de Matthieu où le temps est suspendu, instant qui sépare l’appel que le Christ a lancé à Matthieu de la réponse de celui-ci.
 

 

- A gauche : Cinq hommes assis que l’argent assujettit et retient autour de cette table dans un lieu clos, sans décor et où la lumière est réduite. Deux semblent affairés à compter la recette du jour et deux autres sont là en spectateurs. Un homme à la barbe rousse, Matthieu, tient encore quelques pièces de monnaie dans sa main droite et se désigne lui-même de sa main gauche.

- A l’opposé, sur la droite : Le Christ debout, nimbé, vêtu d’une tunique pourpre et d’un manteau foncé. Il tend le bras droit et l’index vers Matthieu. Son geste est comme sans force. C’est le bras du Christ en croix, croix présente juste au dessus de cette main sur la fenêtre et qu’un large faisceau de lumière met en valeur.
Ce bras du Christ appelle Matthieu à une vie nouvelle avant de lui offrir bientôt une re-création par sa mort sur la croix et sa résurrection.

Un autre personnage est avec Lui, Pierre, légèrement voûté, portant des vêtements de couleur terne et qui fait, lui aussi, un geste montrant Matthieu.

Les regards parlent : Regard intériorisé du Christ, soucieux de Pierre, interrogatif de Matthieu, étonnés et curieux des deux jeunes gens, fixes du vieillard et du jeune comptable sur les pièces de monnaie.

En quoi le Matthieu du Caravage dont le geste et le regard semblent dire : « Moi ! Mais je ne suis pas digne de… » nous interpelle-t-il ?
Suis-je prêt(e) à devenir moi aussi disciple de Jésus, à l’écouter, à devenir son ami(e) ? Qu’est-ce qui m’empêche de dire oui ?

« L’appel de Matthieu » du Caravage a été peint en 1599/1600 et se trouve à Rome dans la chapelle Contarelli de l’église Saint-Louis-des-Français.


Voir le détail du tableau « L’appel de saint Matthieu » (Rome, église Saint-Louis des Français)

----
Avec la collaboration de Ségolène Benoit, auteure du livre «
Regarder Jésus Christ, pour lire la parole de Dieu »
Service de la catéchèse de Paris - Editions Le Sénevé/Cerp – 2011, 24,30 euros


En savoir+ sur la Journée mondiale de prière pour les Vocations