Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf0112-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Les Béatitudes, chemin de sainteté

Dimanche 29 janvier, les catéchumènes adultes du diocèse étaient invités à une journée de préparation à la célébration de l'Appel décisif prévue le premier dimanche de Carême, le sœur Anne, accompagnatrice de catéchumène raconte ce qui a été vécu.

Le 29 janvier 2017, nous voici réunis pour la préparation à l’appel décisif à la Maison diocésaine de Bondy accompagnés de quelques personnes se préparant à la première communion. Nous sommes un peu plus de 200 dont 180 catéchumènes qui se préparent au baptême. Une vingtaine d’accompagnateurs sont présents. Une vraie « ruche » en mouvement…

L’équipe diocésaine met tout en œuvre pour que cette journée se vive dans les meilleures conditions rejoignant notre humanité et notre vie spirituelle.

Rapidement, nous entrons dans la joie de connaître Jésus Christ par les Béatitudes. La catéchèse du matin nous met en route. Ce qui teinte ce temps, c’est la joie. Les béatitudes sont une Bonne Nouvelle et nous proposent un programme de vie pour être « Heureux ».

Chaque béatitude s’accompagne d’une diapositive qui présente un commentaire, une grande figure de l’Eglise et pose une question en lien avec notre vie personnelle.

Jésus ne se réjouit pas de la misère, des pleures mais il se réjouit de nous savoir en chemin pour nous rapprocher de Dieu sans résistance, de tourner notre regard vers Lui dans la confiance. Chaque béatitude vient nous saisir personnellement par une question : « Et moi, comment j’accueille la douceur de Jésus ? Et moi, comment j’accueille la justice sociale des uns envers les autres ? Et moi, comment suis-je un instrument de paix ? Et moi, comment je vis les moqueries à cause de ma foi ? Ce « et moi » nous touche personnellement catéchumènes et accompagnateurs.

Un long temps de partage en petits groupes nous réunit autour de grandes questions. En quoi ma démarche vers les sacrements est-elle source de bonheur ? « Heureux ! », est-ce que c’est un mot pour moi ? Comment résonne-t-il dans ma vie ? Si les Béatitudes sont la feuille de route du chrétien, laquelle est pour moi un appel pour aujourd’hui ?

Je suis profondément touchée par la vérité dans les partages et les témoignages. Comment ne pas reconnaître la « trace » de Dieu, tant dans des conversions personnelles que dans le désir de « vouloir être digne pour être baptisé », ou encore cette personne qui confie un chemin douloureux, ou ces mamans dont l’ensemble de la famille se prépare à recevoir les sacrements, les chemins de pardon vécus ou encore le combat d’une mère… Chaque expression relevait d’une confiance dans le groupe, dans l’accueil et l’écoute. Avancer sur ce chemin de sainteté, en toute vérité, à travers les Béatitudes devient un choix libre et nous engage. Merci à vous catéchumènes pour la vérité de votre partage.

« Une route du chrétien » dessinée en direction de la croix invite à venir déposer un pas où chacun écrit ce qui le rejoint. La route se remplit d’une multitude de pas de toutes les couleurs, très représentatifs de notre assemblée. Merci aux catéchumènes qui ont donné leur témoignage au fur et à mesure que la « route du chrétien » se dessinait.

L’après-midi, un long temps d’échanges se vit entre les catéchumènes et notre évêque, Monseigneur Pascal Delannoy. Comme accompagnatrice, je me réjouis de ce temps de proximité sans notre présence. Chacun peut ainsi poser librement des questions, des préoccupations ou des joies.

La célébration finale nous met en route. La parole de notre évêque (« Le bonheur repose sur la capacité de l’homme à être en communion avec Dieu et les hommes. Pour cela, Dieu nous appelle au don de soi »), nous invite à entrer dans ce grand mouvement du don de nous-mêmes. Alors, nous pouvons continuer ce chemin inachevé en chantant : « Je veux chanter ton amour, Seigneur, chaque instant de ma vie ! »

Belle route à tous sur ce chemin qui vous prépare à recevoir le sacrement du Baptême, de l’Eucharistie et de la Confirmation et soyez « HEUREUX » !

Soeur Anne - Accompagnatrice, Montreuil