Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • bun21553-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Ma mission… encourager tous les chercheurs de Dieu !

Les animateurs et animatrices en pastorale se retrouvent chaque année pour une récollection. Qu’ils soient laïcs ou religieux(ses), ils ont tous reçu de l’évêque une lettre de mission qui les envoient dans un milieu paroissial, scolaire, hospitalier, ou tout autre.
Deux échos de cette session qui a eu lieu les 29 et 30 juin 2015 au monastère de l’Annonciade, à Thiais (94)

« Ma mission c’est d’encourager tous les chercheurs de Dieu, petits et grands, sur le secteur de Freinville à Sevran - Paroisse Sainte-Elisabeth - et plus particulièrement de coordonner la catéchèse des enfants.

Elle est précieuse cette session annuelle de récollection pour soutenir et ressourcer l’équipe des animateurs et animatrices en pastorale. En laissant place au travail de l’Esprit Saint, je me suis laissée porter par les "relectures" pastorales des un(e)s et des autres : cela me rejoignait dans ce qui nourrit le plus ma foi : les expériences vécues sur le terrain où se mêlent incertitudes, découvertes et joies.

Puis,  aux côtés du Père Eugène [Vicaire général, ndlr], j’ai perçu une nouvelle approche de ce qu’est le Pardon - nous sommes si souvent questionné(e)s  sur le sujet - un processus plus ou moins long, qui ne dépend pas seulement de notre bonne volonté, mais où Dieu chemine avec patience avec nous, portant avec nous la croix pour mieux revenir à la vie.

Ces éléments partagés, dans une ambiance paisible et réconfortante chez les sœurs de l’Annonciade, me font grand bien et avancer positivement dans mes engagements ».

Christèle Neyvoz


« Je suis appelée comme animatrice en pastorale (Paroisses de Tremblay-en-France) parmi d'autres et avec d'autres pour recevoir une mission dans des domaines particuliers de la pastorale. J’exerce un service d’Eglise au titre de mon baptême et assure ma mission dans l’élan du concile Vatican II.

Deux aspects importants : Une vocation par le Seigneur qui appelle et une reconnaissance par l'Eglise diocésaine qui donne mission et pour moi ce sont les deux critères fondamentaux et premiers.

Pour moi, l'animateur en pastorale a le souci - et c'est sa mission première - de soutenir l'action indispensable de tous les baptisés. Je ne fais pas à la place des autres : je rends possible, j’aide, j’encourage, je reconnais, je rends responsable.

Ma mission, c’est tout d’abord vivre ma fonction comme un appel et un envoi en mission ! Je réponds en effet à un appel du Christ. De fait, je suis envoyée officiellement à travers la lettre de mission que j’ai reçue de l’évêque. C’est un engagement dans la foi, c’est un acte de foi…

Mon ancrage local c’est de m’ouvrir en toute liberté à une rencontre avec le Dieu de Jésus Christ.
- Rencontrer Jésus Christ, c’est au cœur de toute pastorale : il s’agit d’aider à la rencontre et non pas seulement de transmettre un système de valeurs humaines et évangéliques.
- Favoriser la relation interpersonnelle, c’est ce que privilégie l’animation pastorale : l’accompagnement personnel sans se limiter aux rencontres de groupes.
- Inventer des cadres pour ouvrir à une liberté : il importe de poser des cadres précis pour que l’animatrice puisse exercer sa liberté.
- Etre innovant, avec le désir d’être ouvert à tous : accueil et attention aux baptisés et non baptisés, croyants d’une autre religion ou non croyants. Cela s’exprime en inventant des célébrations et des manifestations qui soient attractives et accessibles à tous.

Cette session de deux jours à l’Annonciade (Ordre de la Vierge Marie) ont été très intenses, tant au niveau du contenu que les moments de partage avec le groupe, avec les religieuses et les intervenants.

Le prologue de la « Règle destinée aux sœurs qui veulent vivre dans la familiarité du Très-Haut », c’est à dire la Règle de l’Ordre de la Vierge Marie ou Annonciade, constitue le fondement spirituel de la Famille Annonciade. […] Ainsi, la pureté, la prudence, l’humilité, la foi, la prière,  la patience, … la charité et la compassion sont des vertus ou des dispositions intérieures qui peuvent aider à avancer toujours plus avant sur la route de l’Évangile. […] (*)

L’ordre du jour sur la journée du lundi était centré plus particulièrement sur le pardon avec une relecture autour de nos merveilles et de nos fragilités orientée vers le pardon. Le mardi matin, la restitution du projet sur l’amélioration des relations entre l’animateur et le référent… Deux jours de ressourcement  et d’émerveillement.

Thérèse Pies

 

(*) Source : site Internet de l’Annonciade

Site Internet du Monastère de Thiais
38 rue Jean-François Marmontel, 94320 Thiais - Tél. :01 48 84 75 58