Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf9608-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Message adressé aux musulmans à l'occasion de la fête de l'Aïd-el-Fitr (juillet 2014)

Un message de Mgr Pascal Delannoy et de la communauté catholique de Seine-Saint-Denis.

La fête de l'Aïd-el-Fitr signe la fin du Ramadan pour les musulmans (vers le 29 juillet 2014).

 

Télécharger la Carte
Ces cartes sont à votre disposition pour les offrir à nos amis musulmans
Au recto, le texte français - Au verso, la traduction en arabe

 

Bon Aïd-el-Fitr !

Pour nous chrétiens, notre foi en Dieu nous appelle sans cesse à l'honorer et à respecter tous les hommes, nos frères.

Ainsi, dans nos quartiers et nos cités, nous voulons vivre des relations fraternelles les uns avec les autres, dans le respect des convictions de chacun et de la liberté religieuse.

En cette fin de Ramadan, nous sommes donc heureux de vous souhaiter un très bon Aïd-el-Fitr, à vous, à vos familles et à vos communautés, d'ici ou d'ailleurs.

Que Dieu Miséricordieux vous donne sa Paix et qu'il fasse de nous tous des artisans de Sa paix autour de nous et dans notre monde.

Mgr Pascal Delannoy                                            La communauté catholique
Evêque de Seine-Saint-Denis

 

Communiqué du Service diocésain des relations avec l'Islam (SDRI)
Fin juin, les musulmans seront en mois de Ramadan. Pour les musulmans, ce mois est « sacré ». C’est-à-dire qu’il est le moment le plus important de l’année au plan religieux. C’est un mois qui est voulu pour être tourné vers Dieu. Les musulmans pratiquants vivent ce mois à travers le jeûne, à travers la prière et la lecture du Coran, à travers le partage avec les pauvres, la réconciliation avec les autres et la conscience communautaire. Il va se terminer par la fête de l’Aïd-es-Srir, ou Aïd-el-Fitr, qui aura lieu autour du 28 juillet.
Cette carte, signée de notre évêque, reste pour nous un moyen tout simple pour cultiver nos bonnes relations et poursuivre le dialogue, d’autant plus que les temps que nous vivons ne sont pas très favorables à cette rencontre. Offrons cette carte à un ami, une connaissance, un voisin.

Je souhaite envoyer un courriel au SDRI