Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf9608-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Mieux connaître l’Islam pour mieux vivre la rencontre avec nos frères musulmans

Le Service national pour les Relations avec l’Islam organisait en juillet une session de formation sur le thème : « Connaître et rencontrer les musulmans ».

Echo de cette semaine à Orsay par Soeur Elodie, membre du Service diocésain des relations avec l’Islam.

« Nous étions 44 chrétiens - dont 4 du 93 - de divers horizons réunis du 4 au 11 juillet 2013 à Orsay pour suivre une session d’initiation et de réflexion organisée par le Service des relations avec l’Islam (SRI) sur le thème de « connaître et rencontrer les musulmans »… une semaine pour plonger au cœur de la culture et la foi musulmane et découvrir ou approfondir cette religion qu’est l’Islam dans ses dimensions à la fois historique, anthropologique, sociologique, théologique et spirituelle… religion qui fait vivre plus d’un milliard de personnes dans le monde, bien au-delà du monde arabe… religion  qui porte comme le christianisme la foi au Dieu unique et une dimension "universelle" mais dont les affirmations théologiques remettent en question le credo de notre foi chrétienne.

S’intéresser sincèrement à l’Islam dans un désir de mieux comprendre, c’est donc accepter d’entrer dans cette remise en question qui permet à la fois de déplacer des clichés et préjugés (et Dieu sait qu’ils sont nombreux !) sur cette religion qui a une connotation particulière dans notre imaginaire chrétien, mais aussi d’approfondir la spécificité de notre foi chrétienne notamment concernant la personne de Jésus et la Trinité. Et accepter cette altérité du regard et de la foi en les respectant et en essayant de ne pas tomber dans le jugement vérité / erreur qui condamne n’est pas chose facile, c’est le chemin de conversion à faire pour vivre le dialogue… mais comment entrer dans un dialogue authentique avec l’autre si nous sommes sûr d’avoir tout à donner et rien à recevoir ?

J’ai personnellement découvert que j’avais beaucoup à recevoir de cette autre religion et de ces "croyants autrement". La nécessité du dialogue est clairement exprimée dans les textes du Concile Vatican II (Ecclesiam Suam, Paul VI, 1964) et il me semble d’autant plus important de cultiver l’esprit du dialogue que l’actualité et les médias nous incitent à la peur, à la méfiance et au repli… le Service des relations avec l’Islam fête ses 40 ans cette année et je rends grâce pour cette belle initiative et le combat mené pendant toutes ces années pour promouvoir et faciliter le vivre ensemble entre musulmans et chrétiens dans notre société française en évolution.

La session s’est déroulée dans une ambiance très fraternelle et fut un vrai temps fort de rencontre et d’échange en Eglise dans sa diversité (présence de laïcs, diacres,  prêtres, évêque, religieux) et aussi inter-Eglise à travers la présence de 2 protestantes. Une prise de conscience que le dialogue est aussi à mener au sein même de nos églises et il passe par l’information, la formation et le courage du  témoignage. N’ayons pas peur de nous laisser déplacer comme l’Esprit nous y invite sans cesse ! »