Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf9927-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Lancement de la campagne d'appel à don au Denier de l'Eglise pour 2018

Le Denier de l’Église est une ressource vitale pour chaque paroisse. Ce don permet de rémunérer les prêtres et les salariés envoyés en mission par notre évêque (les animateurs et animatrices en pastorale).
  • Quand

    du 03/02/2018 au 04/02/2018

  • Ajouter l'événement au calendrier

    vCal
    iCal

Donner au Denier de l’Église est tout autre chose que de faire un don à une oeuvre caritative comme le Secours catholique, le CCFD-Terre solidaire ou d’autres associations ou ONG…

● Le pape François insiste d’ailleurs sur le fait que « L’Église n’est pas une ONG, c’est une communauté qui tient sa source de son lien au Christ. ».

● Donner au Denier de l’Église, c’est participer pleinement à la mission de l’Église confiée par le Christ, c’est manifester et enraciner concrètement son appartenance à la famille de Dieu. Dans une famille, les premières ressources permettent à chacun de vivre décemment, selon ses besoins. Il en est de même pour le budget d’une paroisse ou d’un diocèse.

● Il est donc de notre responsabilité, fidèles du Christ, d’y participer pour que la mission puisse continuer à vivre et à être présente dans nos quartiers et dans nos villes.

En savoir plus sur le Denier de l'Eglise
faire un don en ligne, c'est simple et sécurisé !
 

Le Denier de l’Église représente en moyenne 32% du budget d’une paroisse (chiffres 2016).
En 10 ans, le diocèse de Saint-Denis a observé une baisse de 25 % des donateurs.


Ils étaient assidus à l’enseignement
des Apôtres et à la communion fraternelle, à la
fraction du pain et aux prières. (…) Tous les croyants
vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun ; ils
vendaient leurs biens et leurs possessions, et ils en
partageaient le produit entre tous en fonction des
besoins de chacun. Chaque jour, d’un même coeur, ils
fréquentaient assidûment le Temple, ils rompaient le
pain dans les maisons, ils prenaient leurs repas
avec allégresse et simplicité de coeur.

Actes des Apôtres 2, 42-46.