Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Jeune et catho, c'est possible !

Le traditionnel pèlerinage annuel des étudiants et jeunes professionnels s'est déroulé pour la première fois cette année à Reims, lors du week-end des Rameaux, sur le thème « Jeune et catho, c’est possible ! » Ernest, chef de route du diocèse de Saint-Denis, Anna et Christian, deux jeunes pèlerins, nous partagent ce que les 90 jeunes diocésains ont vécu durant ce pèlerinage.

Cette année, le pèlerinage rassemblant étudiants et jeunes professionnels des diocèses d'Ile-de-France faisant route vers la cathédrale de Chartres, durant le temps des Rameaux, n'avait pas lieu. Comme ce week-end s'inscrit dans une nouvelle dynamique pour les jeunes adultes de notre diocèse, étant donné la hausse des inscriptions au fil des années, l'équipe d'organisation accompagnée du Pôle Jeunes a souhaité mettre en place un pèlerinage rassemblant les mêmes caractéristiques ; le choix a donc été de cheminer vers la cathédrale de Reims.
Un petit clin d'oeil sur le fait que notre basilique cathédrale Saint-Denis est la dernière demeure des rois de France tandis que la cathédrale de Reims était le lieu où ils étaient sacrés.

C'est donc l'alternative que nous avons souhaité proposer aux jeunes adultes de notre diocèse. Le temps d'un week-end, sortir de notre quotidien, sortir d'Ile-de-France, marcher avec d'autres jeunes à la suite du Christ avant d'entrer dans la Semaine sainte.

Nous avons donc été plus de 88 jeunes, étudiants et jeunes professionnels de 18 à plus de 30 ans issus pour la plupart de paroisses de notre département ou de notre région (Achères, Aubervilliers, Aulnay-sous-Bois, Bobigny, Boissy-saint-Georges, Cergy, Châtillon, Chatou, Colombes, Drancy, Eaubonne, Epinay-sur-Seine, Fontenay-sous-Bois, Gagny, Gonesse, Guyancourt, La Courneuve, Lieusaint, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand, Noisy-le-Sec, Paris, Pierrefitte, Pontoise, Precy-sur-Marne, Rosny-sous-Bois, Rueil-Malmaison, Saint-Denis, Saint-Ouen, Sarcelles, Sartrouville, Sevran, Stains, Tremblay-en-France)

Quelques pèlerins, conviés par des proches, venaient de plus loin (Amblainville, Angers, Watlignier, Reims).

Le but était de faire sortir nos jeunes pèlerins de leurs habitudes en les faisant sortir de chez eux et de la région. Ensuite, dans un second temps, les faire réfléchir et échanger sur les liens qui existent entre la foi, la politique et la solidarité lors des temps de chapitres. C'est donc ce qui a caractérisé notre thème foi, politique et solidarité.

Nous avons commencé par un temps de prière, le vendredi soir, chez les Petites soeurs des pauvres avec un chemin de Croix et une veillée d'adoration et de louanges pendant laquelle le sacrement de réconciliation était proposé. Ce temps était là afin de porter notre pèlerinage du lendemain dans l'unité entre ceux qui partaient et ceux qui restaient.

Puis, nous nous sommes revus le lendemain matin à la salle Saint-Denys (face à la cathédrale Saint-Denis, ndlr) pour l'accueil et un temps d'envoi. Nous avons pris les cars en direction du monastère des Bénédictines à Saint-Thierry dans lequel nous avons célébré la messe, déjeuné et fait notre premier temps de chapitres.

Ensuite, nous avons commencé notre marche vers la cathédrale de Reims avec un temps de silence au départ lors des premières minutes de la marche pour bien entrer dans la dimension du pèlerinage.

Arrivés là, nous avons eu la chance d'avoir un topo complet de l'archevêque de Reims sur la cathédrale de Reims.

Nous avons repris les cars jusqu'à notre lieu de coucher bien isolé à l'abbaye Notre-Dame de Vives Fontaines de Baye où nous ont accueillis les membres de la communauté du Verbe de Vie. Nous y avons dîné et vécu une nouvelle veillée avec une méditation sur le pardon proposée par notre évêque Mgr Delannoy.

Après une bonne nuit nous avons vécu un temps de synthèse des chapitres puis un temps d'enseignement du père évêque suivi d'un débat. C'est alors que nous avons quittés Baye et la communauté pour nous diriger vers Le Mesnil-sur-Oger où une réplique de la grotte de Lourdes nous attendait pour vivre nos temps de témoignages et, bien sûr, notre messe des Rameaux.

Nous sommes ravis de cette expérience dans un lieu inédit comme Reims, les aléas dûs à chaque pèlerinage nous ont fait modifié certaines petites choses mais la Providence nous a accompagnés tout au long de celui-ci.

Nous souhaitions aussi préparer un programme en lien avec les jeunes du diocèse de Reims, pour favoriser notre rencontre. Malheureusement cela ne s'est pas fait, mais constituera un de nos objectifs pour une prochaine édition en fonction de l'organisation régionale du pèlerinage de Chartres, l'année prochaine. De même, nous avons pour objectif de rassembler encore plus de jeunes l'année prochaine. Nous allons vivre un temps de retrouvailles le 20 mai prochain à Rosny-sous-Bois.

Ernest Nob Bakinde, chef de route

 

Témoignages

Christian Anga, Noisy-le-Sec
J'ai eu connaissance du pèlerinage par l’annonce faite dans mon groupe de jeune 18-35 ans. Partir en pèlerinage pour moi, signifie aller à la rencontre de Dieu.
Suite au temps de carême qui a été important et bénéfique pour ma vie spirituelle, participer à ce pèlerinage me semblait être la meilleure façon de clôturer le carême et d'entrer dans la Semaine sainte. Aussi, j’avais des doutes sur ma vie en général, un impérieux besoin de faire le point et d'écouter Dieu

Le thème choisi pour le pèlerinage était un bon thème d’actualité, très important même s'il ne cadrait pas avec mes attentes.
Pendant les différents chapitres j’ai été marqué par l’implication et la participation des membres. Les témoignages ont été très édifiants surtout celui de Gary.
La marche a été pour moi le moment le plus important, surtout pendant le temps silence.

J'ai été comblé pendant ce pèlerinage et même agréablement surpris par l’organisation et la disponibilité des membres de l’équipe d’encadrement. Je n’enlèverais rien du programme, mais j’ai trouvé la procession avant la messe des Rameaux trop courte.
J’ai vécu une expérience unique et je dirais à un ami qu'il devrait essayer.

 

Anna Mendy, Aubervilliers
J'ai eu connaissance de ce pèlerinage par le bouche à oreille sur les réseaux sociaux (Facebook, Whatsapp) à la paroisse et aussi via Tommy, un membre de l'équipe d'organisation.

Partir en pèlerinage signifie pour moi vivre un temps fort avant la Semaine sainte avec d'autres jeunes du diocèse. Pouvoir prier et se concentrer à nouveau sur le plus important, grâce aux Rameaux et me ressourcer avant Pâques.

J'ai fait Chartres l'année dernière, ça a vraiment été un temps fort dans un moment où je ressentais un essoufflement dans ma route vers Pâques. Cette année encore, je savais qu'il me fallait un moment pour me recentrer sur l'essentiel avant la Semaine sainte. Partager avec d'autres jeunes m'a permis de réaliser à nouveau l'importance de l'autre. Nous sommes plus forts ensemble dans la foi, même si notre vie de tous les jours nous isole parfois.

Le thème était très bien choisi, en tout cas pour moi. C'est un thème important pour des jeunes qui entrent dans la vie active ou qui sont déjà en poste mais ne se retrouvent pas parfois dans le rôle qu'ils doivent jouer en tant que chrétien dans la société.

J'ai bien aimé le déroulé avec les chefs de chapitre, grâce au différents avis et témoignages, j'ai pu m'enrichir sur la question de la place du chrétien dans la société.

Il y a eu beaucoup de questionnements et de discussions sur ce sujet, mais je retiens surtout que pour beaucoup, la vie de chrétien ne doit pas se limiter à la vie paroissiale et/ou familiale. Nous sommes aussi appelés à suivre le Christ dans notre vie professionnelle et dans toutes les autres facettes de notre vie en général.

La veillée à Reims était très belle et m'a permis de me sentir en union de prière avec les autres personnes présentes. La marche était agréable, même sous le soleil, nous avons pu échanger avec les autres, partager nos points de vue sur le thème du pèlerinage également sur le carême plus en profondeur. Je me souviens que l'an dernier à Chartres, je n'ai peut-être pas eu l'occasion de discuter autant pendant la marche. Les interventions et les discussions avec l'évêque sont toujours intéressantes et à garder en mémoire, surtout en ce qui concerne la vie du diocèse. Les témoignages avant la messe du dimanche étaient très touchants. J'ai pu me reconnaître dans chaque témoignage. Les deux messes étaient très belles, en particulier celle des Rameaux avec la réplique de la grotte de Lourdes. C'est vraiment une grâce de pouvoir vivre des messes telles que celle-ci, avec d'autres jeunes, tous à la suite de Jésus.

Le pèlerinage a répondu à mes attentes dans le sens où il les a dépassées. Je pense que c'est la marque d'un bon pèlerinage quand on vit quelque chose qu'on attendait pas forcément, donc j'en suis très contente.
J'ai amené une amie pour participer au pèlerinage cette année, mais si je devais la convaincre à nouveau, je dirais que c'est un temps de prière, de partage et un vrai chemin vers le Seigneur. Et en plus de ça, il y a une très (très) bonne ambiance et beaucoup de bienveillance des uns envers les autres.