Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf6319-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Communauté chrétienne

Être chrétien, c’est par le baptême et les sacrements, appartenir à l’Église du Christ en vivant selon l’Évangile. C’est prendre le Christ pour modèle, accepter son message, être animé du même Esprit. Le Christ invite le croyant à vivre cette dimension de la foi à chaque instant de la vie.

La communauté chrétienne forme le Corps du Christ qui est présent par la diversité et la communion des baptisés. La Parole de Dieu nous dit clairement que chaque chrétien, né du baptême, est un membre du Corps du Christ qui est l’Eglise. L’image du corps, utilisée par saint Paul, exprime une réalité : celle de notre union au Christ, tête de l’Eglise, et l’union de ses membres dans la diversité (1 Corinthiens 12,12). Cf. Site de la Conférence des évêques de France

Les différences mêmes que le Seigneur a voulu mettre entre les membres de son Corps servent son unité et sa mission. Car " il y a dans l’Église diversité de ministères, mais unité de mission. Le Christ a confié aux apôtres et à leurs successeurs la charge d’enseigner, de sanctifier et de gouverner en son nom et par son pouvoir. Mais les laïcs rendus participants de la charge sacerdotale, prophétique et royale du Christ assument, dans l’Église et dans le monde, leur part dans ce qui est la mission du Peuple de Dieu tout entier " (AA 2). Enfin il y a "des fidèles qui appartiennent à l’une et l’autre catégorie et qui, par la profession des conseils évangéliques (...) sont consacrés à Dieu et concourent à la mission salvatrice de l’Église à leur manière propre" (Catéchisme de l'Eglise catholique §873)

Ainsi, la communauté chrétienne se compose :

  • du Pape, successeur de Pierre institué par Jésus : « Sois le pasteur de mes brebis » (Jean 21,17)
  • des évêques, successeurs des apôtres, qui forment un collège uni au Pape dont ils partagent la charge pastorale, notamment de conduire les communautés d'Eglise qui leur sont confiées.
  • de prêtres, coopérateurs des évêques, avec lesquels ils partagent la charge d'enseigner, de sanctifier, d'annoncer la Bonne Nouvelle de Dieu à tous les hommes
  • des diacres permaments, hommes ayant reçu par l’imposition des mains de l’évêque, le sacrement de l’ordination, forme d’engagement au service de l’Eglise, coopérant dès l’origine au ministère apostolique de l’évêque (Evêque, prêtre, diacre). Au service de l’Eglise locale, les diacres permanents sont pour la plupart, mariés et exercent une profession. Ils ont, dans l’organisation pastorale de l’Eglise diocésaine, une mission particulière confiée par l’évêque.
  • des fidèles laïcs qui sont appelés à faire vivre l'Evangile au coeur de la vie du monde en imprégnant les réalités sociales, politiques, économiques, de la vie et de la conscience chrétiennes.
  • de fidèles consacrés (religieux, religieuses, vierges consacrées...) qui prennent pour base de leur vie les conseils évangéliques invitant à s’identifier davantage au Christ en menant une vie consacrée à Dieu.

Frères, je vous exhorte à vous conduire d’une manière digne de votre vocation : ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience, supportez-vous les uns les autres avec amour ; ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix. Comme votre vocation vous a tous appelés à une seule espérance, de même il y a un seul Corps et un seul Esprit. Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, au-dessus de tous, par tous, et en tous. À chacun d’entre nous, la grâce a été donnée selon la mesure du don fait par le Christ. (1ère lettre de saint Paul aux Corinthiens 12)