Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Ils ont fêté les 10 ans de l’ASET 93

Pour fêter ses 10 ans d’existence, l’ASET 93, l'association d'aide à la scolarisation des enfants Roms et tsiganes du 93, a organisé dimanche 1er mai en fin d’après-midi une fête au théâtre de verdure de Montreuil.

Cette fête était l’occasion d’inviter largement, non seulement les acteurs déjà engagés dans cette mission d’accompagnement des enfants et des familles en bidonvilles, mais également d’autres personnes appelées à « Changer de regard, premier pas pour que le petit mendiant considéré avec mépris ou au mieux avec commisération puisse devenir, comme c’est son aspiration profonde, un écolier et un citoyen en herbe » (but de l'association). Ce changement de regard ne pouvant se faire qu’au contact de ces enfants Roms et leurs familles présentes en ce dimanche très ensoleillé.

Même si de nombreux camps Roms sont fréquemment démantelés, et les familles dispersées, il reste encore beaucoup à faire pour le suivi de la scolarisation de ces enfants. Mais comment garder le contact après une expulsion d'un territoire à un autre ? Souvenons-nous d'un événement qui avait marqué l’été 2015 : l’évacuation soudaine de 80 familles avec une centaine d’enfants du camp Rom « Le Samaritain » à Aubervilliers. Notre évêque avait alors réagi vivement par un communiqué (Quel avenir pour les Roms du Samaritain ?)

Aujourd'hui, d’après l’ASET 93, environ 600 enfants en bidonvilles vivent en Seine-Saint-Denis, et seulement un dixième de ces enfants sont scolarisés !

Plusieurs chrétiens du diocèse, laïcs, religieux/ses ou prêtres ont participé à ce rassemblement festif. Témoignage de sœur Lise, auxiliatrice de la Charité à Bobigny, active au sein de l’ASET 93.
 
« A Montreuil, ce 1er mai 2016, dans le cadre enchanteur du théâtre de verdure, l'ASET 93 fêtait ses 10 ans d’existence. Cette association de soutien aux Roms et Tsiganes, qui intervient surtout pour favoriser la scolarisation des enfants, a réussi son pari en réunissant tous les militants et sympathisants qui conjuguent leurs efforts pour combattre la marginalisation de cette population en butte à une précarisation systématique et à des expulsions répétées indéfiniment… Les enfants Roms et ceux des militants ont joué ensemble et plusieurs concerts ont rassemblé dans l'enthousiasme des enseignants, des éducateurs, des Enfants du Canal, le Secours catholique… Nous étions nombreux et avec le concours, en autre, d'un groupe Kabyle, nous avons dit : Non aux discriminations et Oui à la fraternité ! Ensemble, c'est possible… puisque nous l'avons vécu !




 

Site Internet ASET 93
Courriel
 

Mots-clés associés :