Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

« Diaconia 2013 », c'est aussi un rassemblement qui a eu lieu à Lourdes du 12 au 14 mars 2012

Echo de Gilles, l'un des 150 délégués de la démarche « Diaconia 2013 » représentant l'Eglise de France.

« Nous sommes arrivés le dimanche 11 mars au soir à la Cité Saint-Pierre à Lourdes. L’équipe de bénévoles de la Cité nous avait mis de côté des repas chauds. Après 6 heures de voyage en train, cela fait beaucoup de bien.

Lundi 12 matin, Bernadette, Michel et moi-même, avons rejoint les 150 délégués venant des différents diocèses et mouvements engagés dans la démarche « Diaconia 2013 ». Nous avons d’abord échangé sur la logistique et le déroulement du rassemblement national de l’Ascension 2013, du 9 au 11 mai.
Après le déjeuner, départ à pied pour les Sanctuaires où le père Cantalemessa (prédicateur du Pape) nous a parlé de la pauvreté qui déshumanise l’Homme. Chacune de ses interventions devait durer 30 minutes… même après 45 minutes, cela nous semblait trop court. Son homélie, lors de la messe de clôture de la journée, a porté sur la participation du peuple de Dieu lors de la consécration… une révolution du Concile Vatican II (nous fêtons cette année les 50 ans de l'ouverture du Concile – 1962-1965).

Mardi 13, le père Cantalamessa a évoqué l’aspect positif de la pauvreté à partir du « Magnificat », avec un commentaire très détaillé. L’homélie qui a suivi était sur la communion des participants à l’eucharistie, précisant qu’il ne pouvait pas y avoir de diaconie sans communion.
L‘après-midi, avant le chemin de Croix, le prédicateur nous a plongé dans la Doctrine sociale de l’Eglise et la révolution sociale que Jésus a impulsée, et impulse encore aujourd’hui.
Le soir, place aux échanges avec deux groupes :
- L’un de Toulouse, composé de personnes qui vivent dans la rue et qui ont formé un groupe « Place et parole des pauvres ». Ils nous ont partagé ce qu’ils vivent dans le groupe et l’importance de cette fraternité qui se met en place,
- L’autre de Tulle, composé de personnes qui aident une communauté Roms, en particulier deux personnes. Ils ont évoqué les difficultés rencontrées et l’aide apportée pour évangéliser les jeunes de cette communauté.

Mercredi 14 matin, la conférence a porté sur l’Esprit Saint et sur la Pentecôte. Le père Cantalamessa a rappelé l’importance, pour les délégués de Diaconia, de vivre une nouvelle Pentecôte en se laissant envahir par l’Esprit Saint. L’amour de Dieu est premier, Dieu nous aime et c’est parce que Dieu nous aime que nous pouvons aimer les autres.
François Soulage, et Mgr Bernard Housset, reprenant l’ensemble des réflexions et des échanges, ont rappelé la nécessité de préparer l’après 2013, et de parler simplement de la démarche Diaconia dont les 3 objectifs sont clairs :
1. Changer le regard de chacun : les personnes en fragilité et en précarité doivent être au cœur de nos communautés et de nos eucharisties pour qu’elles puissent y apporter leur richesse.
2. Les catholiques doivent prendre conscience que le service du frère est une démarche de foi qui régénère notre foi.
3. L’Eglise catholique doit montrer publiquement qu’elle est préoccupée par les transformations sociales et qu’elle prend sa place dans l’évolution de la société.

Le père Raniero Cantalamessa a été pour chacun d’entre nous une nourriture spirituelle. S’il fallait garder une phrase de lui pour la mise en chantier de « Diaconia », je proposerais celle-ci : "Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin" »

La prochaine réunion nationale aura lieu les 15 et 16 octobre 2012.

----
Contact « Diaconia 2013 » en Seine-Saint-Denis

Site national « Diaconia 2013 »