Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Archives historiques diocésaines

Le service des archives historiques diocésaines a pour mission de garder la mémoire de la vie de l’Église diocésaine, de la curie diocésaine, des paroisses, des services et mouvements diocésains. Il vise aussi à répondre aux besoins de documentation historique des services diocésains et des paroisses.

Situées à Pavillons-sous-Bois (211, rue Auguste-Blanqui) elles ont été installées dans ce qui fut, à l’origine, la chapelle provisoire de la paroisse St-Augustin.
L’installation modeste est fonctionnelle : un secrétariat, un bureau, une salle de consultation, une salle pour accueillir les documents, une autre pour le tri, et un magasin équipé de rayonnages roulants sur 7 niveaux., une petite pièce permet d’accueillir des bulletins paroissiaux ainsi que des revues.
Une équipe travaille en ces lieux. Elle comprend Jérôme Djian, Lucette Sinoquet, Françoise Bouleau-Koca, Paul Habert, François-Xavier Lesage autour de l’archiviste diocé-sain Roland Lacharpagne. Tous sont retraités et bénévoles. L’équipe actuellement est au travail chaque mercredi après midi.
Cette équipe, membre de l’Association des archivistes de l’Eglise de France, bénéficie des formations que celle-ci met en place. Elle utilise une base de données mise au point par le diocèse d’Aix et Arles pour tenir ses fichiers: ceux du personnel, celui des entrées, et surtout l’analyse archivistique des fonds.
Nous bénéficions d’un équipement informatique comprenant un portable déjà ancien (Windows XP), un ordinateur plus récent installé au secrétariat (Windows 7) et un troisième (Windows vista) installé dans le bureau. Seul l’ordinateur du secrétariat est utilisé quotidienne-ment. Là sont réalisés les récolements des fonds, et leur analyse ar-chivistique. Nous ne disposons que d’un seul poste pour réaliser ces deux fonctions. Il serait souhaitable qu’un second appareil ayant le même logi-ciel soit installé et fonctionne en ré-seau, ce qui permettrait à plusieurs personnes d’enregistrer les fonds avant de les envoyer au magasin.
Notre service diocésain est situé non loin de la Maison diocésaine Guy Deroubaix à Bondy. Cette dernière nous fournit le matériel dont nous avons besoin, en papeterie, ou en numérique. Bernard Leprêtre, apporte sa compétence informatique lorsqu’un blocage a lieu.

Où en sont les fonds archivés ?
Une trentaine de fonds sont actuellement en magasin :

  • Ceux des trois premiers évêques : Jacques Le Cordier (183 boîtes) accompagnés des dossiers de son vicaire général (60 boîtes) soit 19,80 mètres linéaires (ml); Guy Deroubaix (343 boîtes, plus 216 pour ses collaborateurs) soit 44,78 ml; Olivier de Berranger (276 boîtes, plus 11 de son vicaire général) soit 22,96 ml
  • Ceux de prêtres décédés ou nous ayant confié leurs documents : 15 prêtres pour 307 boîtes soit 25 ml
  • Ceux de services diocésains et de mouvements : 145 boîtes soit 12 ml
  • Ceux de laïcs : 6 laïcs membres de mouvements apostoliques (ACO) 120 boîtes soit 10 ml
  • Ceux de quelques paroisses : 76 boîtes soit 6,08 ml

8 fonds ont fait seulement l’objet d’un récolement et doivent ultérieurement être analysés.

Et en attente ?
Plusieurs fonds attendent d’être triés, analysés avant d’aller rejoindre le magasin :

  • 4 fonds de laïcs militants d’ACO qu’on peut évaluer à 3 à 4 ml.
  • Un fonds provenant d’un prêtre retraité qu’on peut évaluer à 2 ml.

Quels fichiers à côté des fonds ?

  • Le fichier des prêtres uniquement décédés ou ayant quitté le diocèse. Il est rangé par ordre alphabétique. Chaque prêtre a droit à une grande enveloppe contenant divers documents, (correspondance avec l’Evêché, Notice Deuil dans le presbyterium, etc). Cela occupe environ 15 ml.
  • Le fichier des paroisses dans des boîtes archives classées par commune, sont rangés tous les documents que nous récupérons concernant les paroisses, (anciennes visites pastorales, plans de bâtiments) Ces documents proviennent de l’économat diocésain. On ne peut pas parler de fonds des paroisses car c’est trop aléatoire et très incomplet. Notre équipe très limitée en nombre et en horaire de travail n’a pas cherché à récupérer les archives existantes dans les presbytères, car nous ne sommes pas assez nombreux pour les accueillir.
  • Les Thèses et Mémoires remis aux évêques par des prêtres ou des laïcs sont entreposés et représentent environ 15 ml.
     

Bulletins et revues
A proximité du magasin, une petite pièce nous permet d’entreposer les bulletins paroissiaux, les semaines religieuses anciennes, ainsi que les parutions interdiocésaines et diocésaines.
Nous possédons une collection complète ou presque, de Masses ouvrières, mais aussi les bulletins du Prado, des P.O., de l’A.C.O. et bien d’autres.

Et les livres ?
Un certain nombre de prêtres du diocèse ont écrit des livres que nous cherchons à récupérer. Par ailleurs, il existe beaucoup de publications concernant le département. Chaque commune édite régulièrement un livre sur son territoire. Au début de notre installation, il nous semblait important de collationner ces deux sortes d’ouvrages.
Mais peu à peu, à l’occasion de donations de fonds, des livres nous sont donnés en même temps. Pour l’instant il y a plusieurs caisses de livres qui ne sont pas triées. Et nous ne disposons d’aucun bi-bliothécaire pour gérer cela. Nous disposons de huit armoires métalliques disposées en plusieurs pièces qui récupèrent ces livres

Qui vient consulter nos fonds ?
Pour l’instant, principalement les membres d’associations historiques attachés à des paroisses à l’occasion d’anniversaires de fondation. Les anciens bulletins paroissiaux sont alors consultés
D’autres personnes de services municipaux recherchent des documents sur le patrimoine de leur commune.
Il arrive qu’on nous demande des renseignements sur tel ou tel prêtre ou religieuse, nous n’avons pas toujours de quoi répondre.

Qui peut venir nous aider et travailler aux archives?
Toute personne aimant notre Eglise du 93 et soucieuse de la faire connaître. Les qualités requises sont la précision et la patience dans le travail. Il existe des sessions de formation organisées à Paris pour les personnes débutantes. Nous avons besoin de votre compétence et de votre bonne volonté. N’hésitez pas à vous proposer.
Les archives historiques sont à votre disposition :
Prenez rendez-vous; l’équipe est au travail le mercredi après-midi, elle sera heureuse de vous accueillir.
Mais il est possible de s’entendre sur un autre moment.

Contact :

  • Père Roland Lacharpagne, archiviste diocésain
    01 49 71 60 39 - Envoyer un courriel
  • Archives historiques diocésaines
    211 rue Auguste-Blanqui - 93230 Les-Pavillons-sous-Bois
    01 48 48 46 64

Télécharger l'article