Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

L'église catholique en Seine-Saint-DenisAssociation diocésaine de Saint-Denis-en-France
S'inscrire à la newsletter
Actions sur le document
  • Imprimer

Église Saint-Paul-de-La-Plaine : le lieu de la rencontre…

Plus de 400 personnes étaient rassemblées ce samedi 24 mai 2014, heureuses de fêter l’inauguration-consécration de l’église Saint-Paul-de-La-Plaine par Monseigneur Pascal Delannoy.

La diversité des personnes réunies pour l’événement est à l’image de la diversité des populations invitées à se rencontrer en ce lieu et à l’habiter afin de le faire vivre en « faisant Eglise pour transmettre la joie de la foi » (Lettre pastorale de Mgr Delannoy, octobre 2013).

Comme le faisait remarquer Monseigneur Pascal Delannoy dans son homélie, le « Premier invité à entrer dans ce nouvel édifice », à travers la célébration de la dédicace de l’église, est « le Seigneur lui-même », désormais réellement présent au cœur de ce quartier d’activités foisonnant de La Plaine Saint-Denis. Comme le rappelle saint Paul dans la seconde lecture de la célébration au matin de la consécration, « c’est le Christ qui est la fondation de ce nouvel édifice. Il est celui sur lequel tout repose ». Dès l’ouverture de cette église, c’est donc tout naturellement que la prière du « peuple rassemblé » a confié au Seigneur tous ceux qui s’y réuniront : travailleurs, habitants, étudiants, visiteurs de passage… Tous invités à « se souvenir ou à découvrir que leurs actes, leurs décisions dépassent les limites de cette terre pour s’inscrire déjà dans la Jérusalem céleste » et que ce lieu est « un espace d’alliance » entre Dieu et l’humanité. C’est l’une des ambitions de l’église Saint-Paul de La Plaine qui porte les aspirations des hommes et des femmes qui fréquentent ce quartier pour faire de chacun les « pierres vivantes » de cette église, rassemblées autour du Christ ressuscité.

 

Un défi pour notre temps

Nombreuses sont les attentes et les espérances exprimées à l’occasion de l’inauguration de l’église Saint-Paul-de-La Plaine. D’ores et déjà,  cette nouvelle église est une réponse à une soif bien réelle de créer plus de lien dans un monde marqué par une tendance au repli sur soi et par la généralisation de l’individualisme. Comme l’exprime Laëtitia Payet, chargée de clientèle, fréquentant la paroisse d’Aubervilliers limitrophe du quartier de La Plaine : « Ce que j’attends de ce lieu, c’est de rencontrer mes voisins qui, je pense, sont catholiques et que je n’ai jamais croisé à Notre-Dame des Vertus parce que c’est assez loin ou parce qu’ils vont à Sainte-Geneviève. Donc j’ai hâte de voir si j’ai beaucoup de voisins qui seront à l’église. »
En effet, l’église Saint-Paul-de-La-plaine est, telle que la présente notre évêque, cette « maison où pourront se rencontrer ceux qui n’auraient probablement aucune chance de se rencontrer ailleurs ». Ainsi, à travers l’opportunité d’un temps partagé ensemble ou d’un temps de prière personnelle, l’église sera aussi l’occasion de la rencontre avec le Seigneur.

 

Une nouvelle communauté ecclésiale de proximité

Déjà plusieurs des personnes qui ont participé à la consécration de Saint-Paul-de-La-Plaine ont adopté cette nouvelle église. Pour Audrey Tally, éducatrice de jeunes enfants en formation habitant Aubervilliers, l’appartenance à cette église est comme une évidence : « Je me suis dit : c’est génial ! Parce que ce n’est pas commun. Je n’avais jamais vécu ça, la naissance d’une église. Dans ma vie, j’ai toujours connu Notre-Dame des Vertus et Saint-Paul du Montfort. Ce sont mes maisons. Et savoir qu’il y a maintenant une 3e maison ici, c’est très fort ».

 Quant à Christine Manym, mère d’une famille résidant dans le quartier, Saint-Paul-de-La-Plaine est pour elle, « un espace d’échanges en plus de la paroisse » où « on peut se retrouver étant donné que c’est ouvert tous les jours ». En fait, « c’est l’occasion de se dire : je vais prendre un peu de mon temps pour me rendre à Saint-Paul parce qu’il y a toujours quelque chose qui se passe ».

Photos : Gil Fornet

 

Des propositions variées, ouvertes à tous

Le projet porté par l’église Saint-Paul-de-La-Plaine voit aujourd’hui le jour à travers une palette de propositions qui s’inscrivent dans les orientations diffusées par Monseigneur Pascal Delannoy dans sa lettre pastorale. Ces propositions faites en Église par les acteurs de différents groupes, mouvements et communautés témoignent de la diversité ecclésiale au service d’une Eglise qui se veut accueillante, de proximité et de communion. Des propositions ouvertes à tous pour témoigner de l’amour de Dieu, de l’espérance et de la foi qui habite nos communautés. Quelques acteurs impliqués dans le projet présentent leurs propositions…
 

Eric Greninger, technicien en relations humaines au sein du groupe Generali implanté à La Plaine, Membre du Relais ACO (Action catholique ouvrière)

« L’église Saint-Paul-de-La-Plaine est très moderne et très conviviale puisqu’il y a des salles de réunion. Ces réunions s’adresseront donc à tous les salariés travaillant sur le site de La Plaine qui sont invités à nous rejoindre. Ce qui va me permettre de faire des réunions relais de l’ACO tous les 2 mois avec d’autres collègues d’entreprises qui sont aussi installées sur La Plaine Saint-Denis, et avec le vicaire général, le père Eugène Doussal, pour parler des différents problèmes qui peuvent être liés au travail. Le but est d’exprimer les problèmes rencontrés dans le monde du travail et de communiquer ensemble. On pourrait aborder par exemple, des problématiques d’environnement de travail comme les open spaces qui posent des nuisances sonores ou autres ».

 

Philippe Camuset, chef d’une entreprise de production de produits et matériels pour les laboratoires de chimie, membre du groupe prière de l’église Sainte Geneviève de La Plaine Saint-Denis.

« Au sein de l’église Saint-Paul-de-La-Plaine, nous allons essayer d’aller à la rencontre des gens du monde du travail, principalement car ils sont nombreux ici. Mais les gens de la ville et du quartier comptent aussi. Il y aura aussi bien de l’alphabétisation, de l’aide sociale, etc. que de la réflexion sur le monde du travail. Et parmi ces réflexions, il y en aura qui seront un peu intellectuelles comme approfondir la Bible, connaître l’histoire de l’église, des réflexions sur le monde spirituel, la prière, l’adoration, etc. Et il y aura aussi des réflexions plus personnelles à travers la mise en place d’un parcours Alpha pour se poser les bonnes questions sur son catéchisme pour le faire passer d’un catéchisme à une foi d’adulte. Qui est Jésus ? Pourquoi est-il mort ?... Ces propositions seront destinées à tout public. On commencera par un cycle entre 12h30 et 13h30. Si la demande déborde, on pourra adapter et en faire le soir ».

 

Père Alain Thomasset, membre de l’équipe du CERAS (Centre de recherche et d’action sociales), professeur de théologie au Centre Sèvres - Facultés jésuites de Paris, réside en communauté jésuites à Saint-Ouen

 « La communauté jésuite va s’implanter sur le quartier de La Plaine en créant une communauté à 500 m d’ici, entre autres pour participer à l’animation de cette église. Nous seront normalement 8 ou 9 jésuites. Nous nous occuperons de la messe du mercredi midi et nous proposerons à ceux qui le souhaitent une petite formation après la messe et le repas convivial. Il y aura plusieurs possibilités selon les besoins des gens : partager sur un texte d’Évangile, traiter d’un problème d’actualité à partir d’un article des revues Projet ou Études, par exemple, et aussi la possibilité d’apprendre à prier avec la méthode ignatienne. Comment contempler un Évangile, relire sa vie. Un certain nombre de propositions possibles une fois toutes les 4 semaines, en fonction de ce que les gens souhaitent, entre midi et deux. Puis, il y aura d’autres possibilités. On va organiser avec le Service spiritualité du diocèse, une « Retraite dans la vie » proposée à tous pendant l’Avent 2014, de mi-novembre à mi-décembre comprenant des réunions le jeudi soir, des propositions pour prier et un accompagnement personnel qui sera proposé aux personnes. Les prêtres jésuites du CERAS apporteront encore d’autres possibilités, par exemple, des soirées débats ou des points sur l’actualité sociale et économique. Ils participeront aussi aux propositions du mercredi midi ».

 

Martine Cool, membre de l’équipe Mission de France de Drancy

 « La communauté regroupe à l’échelle nationale, des prêtres, des diacres et des laïcs envoyés auprès des personnes éloignées de l’Eglise. Je proposerai avec ma collègue Catherine une pose prière un jeudi sur deux à l’église Saint-Paul-de-La-Plaine. Le père Alain Le Negrate sera là tous les vendredis pour un accueil des étudiants à partir de 12h et une messe à partir de 12h30 ouverte à tous ceux qui le souhaitent. Et Jacques Loch, laïc responsable d’un chantier d’insertion à Pantin, va venir un lundi sur deux pour un temps d’accueil ouvert (échanges, dialogue, participer à la décoration, etc.) entre 11h et 15h. Le projet a été pensé pour faire des propositions aux salariés d’où une concentration des propositions entre midi et deux. Mais on peut imaginer qu’ils viendront peut-être le matin en sortant du RER. On teste, on expérimente. On lance des idées qui pourront être adaptées plus tard ».

 

Jean-François Raynaud, dirigeant d’imprimerie basée à La-Plaine-Saint-Denis et président d’une équipe de l’EDC (Entrepreneurs et dirigeants chrétiens)

« Le mouvement des EDC réunit les dirigeants et les chefs d’entreprise chrétiens et sa vocation est de partager toutes les problématiques de l’entreprise au regard de la lecture de notre foi et de l’Évangile. Ce qui nous permet d’aborder des thèmes comme la justice en entreprise. Quel est le juste prix ? Quelle est la bonne façon d’évaluer un collaborateur ? Quelle relation devons-nous avoir avec nos confrères et nos fournisseurs ? Quelle est la notion de pouvoir et d’autorité ? Etc. Ce sont toujours des thèmes qui donnent lieu à des réflexions très profondes et à de très beaux moments. Nous nous réunissons tous les 2e mardis de chaque mois et cette équipe est ouverte aux autres ».

 

Pierre Barçon, retraité bénévole, ancien sous-préfet

« Tous les 1ers mardis du mois, de 12h30 à 13h30, je propose un cours sur saint Paul apôtre des nations. Le principe est celui d’un cours oral tout public, très accessible doublé d’un cours écrit, en l’occurrence un dossier de 32 pages pour le début de l’année, avec des textes, des commentaires, des illustrations, des tableaux, etc., qui sera remis à chaque auditeur ».


Propos reccueillis par Anne-Marie Tossou

 

Homélie de Monseigneur Pascal Delannoy

Prière de dédicace

Programme des propositions de l'église Saint-Paul-de-La-Plaine (mai à décembre 2014)

Emission Rencontre du 26 mai 2014 sur Radio Notre-Dame consacrée à l'inauguration-consécration de l'église St Paul (interview du P. Jean-Marc Danty-Lafrance, responsable de l'église - 13 mn)

Site Internet de l'église Saint-Paul-de-La-Plaine

En savoir+ sur l'église Saint-Paul-de-La-Plaine sur le site des Chantiers du Cardinal
Grâce à l'aide financière (+ de 60% du coût total) et technique des Chantiers du Cardinal, l'église Saint-Paul-de-La-Plaine est devenue réalité.

 


Consécration de l’église Saint-Paul-de-la... par KTOTV

Mots-clés associés : , ,