Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • bun21553-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

14-20 novembre 2011 : Semaine de l'emploi des personnes handicapées

Créée en 1997, la Semaine pour l'emploi des personnes handicapées mobilise recruteurs, candidats handicapés, journalistes et, plus largement, toutes les personnes concernées par le handicap.

La Semaine se décline en différentes actions nationales et régionales, coordonnées par l’Agefiph, le FIPHFP et l’ADAPT autour d’un enjeu de société qui, en France, concerne plus de 1,8 million de personnes : l’insertion professionnelle et le maintien en emploi des personnes handicapées dans les secteurs publics et privés.

La Semaine est l’occasion de multiples rencontres autour de l’emploi et du handicap. Toutes ont pour objectif de faire découvrir les initiatives et expériences existantes, de créer des passerelles entre les entreprises, les professionnels de l’insertion et les personnes handicapées.

La 15e Semaine pour l’emploi des personnes handicapées se déroule du 14 au 20 novembre 2011 et a pour fil conducteur la formation en alternance.

En savoir + sur la Semaine de l'emploi des personnes handicapées

Actions étudiantes pour l’emploi des jeunes handicapés
 

 

L'Unapei, mouvement qui regroupe 600 associations oeuvrant dans le champ du handicap mental, a édité :

► Un Livre Blanc « Travail & handicap : une équation multiforme ».
Ce Livre Blanc, sous titré "Pour garantir est développer le droit des personnes handicapées mentales", pose les bases des actions à mener pour répondre à la diversité des profils des personnes handicapées mentales qui peuvent travailler et de sécuriser leurs parcours professionnels, que ce soit en Esat, en Entreprise adaptée ou en entreprise ordinaire.

Télécharger le bon de commande


► Un Guide : « Le travail des personnes handicapées mentales ».
L’accès au travail est un droit pour tous. Et pour les personnes handicapées mentales ? Offert en téléchargement, ce guide édité par l’Unapei avec le soutien du groupe Humanis, s’adresse aux parents et à tous ceux qui accompagnent les personnes déficientes intellectuelles dans leurs démarches.

Télécharger le Guide


----
Témoignage

UNE PERSONNE EN PERTE D'AUTONOMIE.

Je suis l’une des personnes, parmi des milliers, que la vieillesse a marquée au point de ne plus pouvoir vivre sans être aidée, et ce jusque dans les gestes et les actes les plus intimes de ma vie quotidienne.

Je souhaiterais tant que les responsables politiques qui décideront et mettront en œuvre les financements destinés à maintenir une qualité de vie digne et acceptable, sachent que nous ne sommes pas un objet destiné à la concurrence des marchés de consommation de services… ni coupables d’être encore en vie...

Je souhaiterais tant que l’accompagnement des générations qui se succèdent dans le grand âge, relève de la solidarité nationale plutôt que de la finance privée...

Je souhaiterais tant que tous les professionnels qui interviendront dans ma vie sachent que quelque soit l’état de ma dégradation physique et mentale, je demeure un ETRE de relation, une PERSONNE en capacité d’aimer et d’être aimé...

Je souhaiterais tant que cette relation, même non désirée, qui va se créer entre les professionnels et moi, s’appuie sur un fort désir de découverte réciproque...

Je souhaiterais tant que la qualité de ma vie ne soit pas la victime impuissante de critères de productivité qui mènent à la maltraitance...

Je souhaiterais tant qu’ayant moi-même contribué à la solidarité nationale durant ma vie active pour les générations qui m’ont précédé, je sois aussi respecté comme l’un des maillons de cette solidarité jusqu’à la fin de mon parcours parmi les êtres humains...

Et enfin je souhaiterais tant que tout cela permette de cueillir en pépites de lumière matinale, chaque parcelle de vie donnée, partagée, pour l’éclairer au fil des jours qui restent...

Et… Si un peu de bonheur, c'était aussi cela ?

Bruno, aout 2011