Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • bun10781-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

320 jeunes confirmands de retour de la colline de Taizé

Ils étaient 320 jeunes confirmands entourés de leurs animateurs/responsables et prêtres à aller à la rencontre personnelle de Dieu sur la colline de Taizé pendant la 1ère semaine de vacances de février.

Taizé, est un lieu où la diversité prend toute sa place : des nationalités différentes s’y côtoient mais aussi plusieurs confessions, catholique et différentes mouvances protestantes.

Il y a une telle atmosphère de simplicité qui laisse la place à l’accueil de l’étranger. Merveille est de constater l’ouverture des jeunes aux autres. C’est ainsi que nos jeunes ont pu rencontrer d’autres jeunes venant du Portugal ou encore du Perreux ou des lyonnais et bien d’autres… un jeune dira « il n’y a pas de barrières de langues comme les apôtres à la Pentecôte, on arrive à se parler même si on ne se connaît pas. C’est plus facile ici que chez nous ! »

Au retour de Taizé, nos jeunes reviennent transformés par cette expérience d’un lieu différent de leur quotidien mais aussi de la découverte de la prière quotidienne à heure fixe (3 fois) qui vient rythmer la journée. Les chants sont répétitifs et variés, du latin à l’allemand, en passant par le français. Ce qui permet à chacun de se sentir individuellement accueilli dans ce lieu. Généralement, c’est une Parole à chanter plusieurs fois, suivi d’un temps de silence. Une Parole à méditer et à vivre, une Parole qui nous unit et nous ouvre au silence, à la présence du Christ. Le Christ nous invite à prendre conscience que nous sommes « le sel de la terre » …et nous demande ainsi quel rôle nous sommes prêts à jouer ?

C’est à travers les échanges bibliques que le jeune est invité à répondre et à découvrir sa mission. A travers cette invitation, chacun découvre Taizé à sa manière, une terre d’accueil, un vivre ensemble, simplement ; chaque jeune repart donner du sel dans sa famille, auprès de ses amis, un voisin, un inconnu, afin de continuer d’annoncer ce message d’Espérance et d’Amour.
 

TELECHARGER L'ALBUM PHOTOS (c) J-.C. Helbecque

La  soirée du vendredi reste un moment fort où les frères se rassemblent et se prosternent autour de la croix posée à même le sol. Suivent les jeunes dont certains se précipitent sans trop savoir ce qu’ils vont y faire. Parmi eux, une jeune fille constate : « c’est comme si nous faisions mémoire du chemin parcouru par le Christ. J’ai le sentiment d’être avec Lui, de vivre ce moment à ses côtés, aujourd'hui ». Chacun vit une rencontre personnelle et dépose ce qui lui pèse, ce qui l’encombre ou le réjouit...

Les jeunes y font l’expérience de la croix. Pour beaucoup, c’est la 1ère fois qu’ils reçoivent le sacrement de réconciliation... ou alors ils ne s’en souviennent plus ! Souvent, c’est la peur de la rencontre avec le prêtre : « je ne sais pas quoi dire ! » Nos prêtres sont contents de vivre ce temps avec des jeunes du diocèse, mais surtout de participer à cette fête de la joie par le don de la Miséricorde de Dieu. Pour preuve, ils arrivent le lendemain matin avec de petits yeux après avoir confessé toute la nuit... dans la joie.

Chaque journée vécue est différente et réserve son lot de rencontres, d'émotions, de partages, de chants et de paroles qui touchent. Durant l’imposition des Cendres, un des frères disait : « Aie Confiance et va… » Alors, rendez-vous pour Taizé 2016, avec une force nouvelle pour vivre en témoin, en chrétien, la vie de tous les jours. Nous sommes allés prendre une cure de bonheur et d'espérance, partageons la lumière allumée pour montrer que la paix et la solidarité sont possibles.

Fala, Sylvia, Sylviane, père Laurent, père Philippe