Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf6364-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

8 décembre : l'Immaculée conception, une fête qui célèbre la Vierge Marie

L'Immaculée conception ou Conception immaculée de Marie, fête chrétienne depuis le Moyen Âge, est un dogme de l'Église catholique défini le 8 décembre 1854.

« La Bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception par une grâce et une faveur singulière du Dieu tout-puissant, en vue des mérites de Jésus-Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel » (Pie IX, bulle pontificale Ineffabilis Deus, 1854)


En savoir+ sur la Conception immaculée de Marie (Cef)

L'Immaculée conception sur le site de croire.com

 

« La vierge à midi », un poème de Paul Claudel, de l’Académie française.
Le poète adresse une magnifique louange à la Vierge Marie (Canal académie / Lecture Robert Werner).


----
Hommage à Marie à Rome

Le 8 décembre à 16 h, Benoît XVI s'est rendu comme à l'accoutumé au cœur de Rome pour rendre hommage à Marie, devant la colonne de l'Immaculée. Après s'être brièvement arrêté devant l'église de la Trinité, où il a été salué par l'association des commerçants du quartier, le Pape est arrivé Place d'Espagne. Après la prière introductive et la lecture d'un passage de l'Apocalypse de Jean, il a commenté la description de la femme vêtue de soleil et reposant sur la lune, couronnée de douze étoiles qui, a-t-il dit, symbolise à la fois la Vierge et l'Eglise. Elle est Marie et "le symbole du vêtement lumineux exprime la condition totale de Marie, qui est pleine de grâce, c'est à dire comblée de l'amour de Dieu". La lune symbolise par contre la mort. "Marie est pleinement associée à la victoire du Fils sur le péché et la mort... Comme la mort n'a aucun pouvoir sur Jésus ressuscité, par la grâce du Tout Puissant, Marie l'a laissée derrière elle. Ceci se manifeste dans les deux mystères de son existence, sa conception hors du péché original... et d'avoir été finalement enlevée corps et âme au ciel".

La couronne d'étoiles "représente les douze tribus d'Israël et montre que Marie est au cœur du peuple de Dieu et de la communion des saints. Cette image nous introduit à la seconde interprétation du signe céleste. Cette femme vêtue de soleil est également l'Eglise qui porte en elle le Christ pour le faire naître au monde... Parce qu'elle le porte, elle est contrée par l'Adversaire, symbolisé par un dragon prêt à dévorer le nouveau-né. Mais en vain, car Jésus est monté vers le père par sa mort et sa résurrection... Vaincu à jamais au ciel, le mal porte ses attaques contre l'Eglise dans le désert du monde. Mais, de tout temps, elle est soutenue par la lumière et la force de Dieu... Au travers des épreuves rencontrées dans le temps et l'espace, l'Eglise persécutée vainc toujours... Le seul danger qu'elle doit craindre est le péché de ses membres. Si Marie est immaculée, l'Eglise est sainte mais salie par nos péchés. C'est pourquoi le peuple en marche en appelle à l'aide de sa mère céleste. Elle réclame son aide sur le chemin de sa foi, son encouragement dans la vie chrétienne, son soutien dans l'espérance. Nous avons tout particulièrement besoin d'elle en ce moment délicat pour l'Italie et pour l'Europe, ainsi que pour d'autres régions du monde. Puisse Marie nous aider à voir la lumière au-delà de la brume qui semble" nous envelopper. (Source Agence VIS, Rome)