Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • mg_3319-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Artisans de paix

Mercredi 18 novembre dernier, suite aux attentats et aux opérations de police à Saint-Denis, Mgr Pascal Delannoy invitait tous ceux qui le souhaitaient à participer à un temps de recueillement et de prière à la basilique cathédrale Saint-Denis, vendredi 20 novembre. Ce même jour, un autre acte fort était réalisé à travers la Déclaration commune des responsables des communautés juive, catholique, protestante et musulmane du Raincy et de ses environs.

En ouvrant le temps de prière et de recueillement, vendredi 20 novembre, Mgr Pascal Delannoy a rappelé les raisons de ce rassemblement : prier « pour les victimes des terribles attentats », « les nombreux blessés », leurs proches, « toutes les familles qui ont connu la peur » et « également pour nous-mêmes afin que le Seigneur nous donne la force d’être ces artisans de paix, de justice et de fraternité dont notre monde a tant besoin (...) que le Seigneur lui-même nous rassemble dans la paix de son amour ! »

 

 

Homélie de Mgr Pascal Delannoy
lors du temps de prière et de recueillement du 20 novembre 2015

            Comment exprimer ce que nous ressentons depuis une semaine ? Comment exprimer notre horreur devant ces actes de barbarie ? Comment trouver les mots pour exprimer notre sympathie et notre compassion à tous ceux et celles qui pleurent la mort d’un proche ou qui connaissent l’inquiétude au chevet des blessés ? Quand les mots sont insuffisants nous avons besoin de signes. Hier soir au stade de France, à l’initiative de la municipalité,  ce furent des centaines de roses blanches déposées sur le lieu du drame. Ce soir, dans notre cathédrale, la flamme d’un cierge qui a brûlé pour la première fois dans la nuit de Pâques. Cette lumière Pascale, c’est l’espérance que Dieu nous offre au cœur de nos obscurités.

            Depuis une semaine un mal-être s’est emparé de chacun de nous. Nous sommes désemparés, déconcertés, car tout ce que nous essayons de vivre depuis des années en cohérence avec notre humanité et notre foi semble réduit à néant par la haine et le fanatisme.  Quand la barbarie se manifeste dans nos lieux de vie les plus quotidiens, au coeur de nos quartiers et de nos villes, ce n’est pas seulement pour détruire des vies mais aussi pour anéantir ce qu’il y a de grand et de beau en chacun de nous. Ce qu’il y a de grand et de beau en nous, c’est notre désir d’apporter notre contribution à une humanité réconciliée, une humanité où tout homme soit respecté, une humanité qui est déjà une même et seule famille : la famille humaine ! Ce soir nous sommes réunis parce que nous ne voulons pas que soit détruit ce qu’il y a de grand et de beau en nous, non seulement parce que cela serait une victoire pour les terroristes mais parce que cela serait la négation de notre humanité et de notre foi !

            Dans l’épreuve, nous voulons demeurer hommes et femmes des béatitudes1, des hommes et des femmes qui pleurent sur une humanité désunie et déchirée, des hommes et des femmes qui sont des artisans de paix, de justice, de miséricorde, des hommes et des femmes qui annoncent une parole de vie et de bonheur. Pour cela nous ne sommes pas seuls. Nous pouvons compter les uns sur les autres et nous appuyer ensemble sur la fidélité de Dieu le Père qui jamais ne nous abandonne.  Nous pouvons accueillir la force et la lumière de l’Esprit Saint pour qu’il nous aide à emprunter les chemins de l’Evangile. Nous pouvons prier le Christ qui, par sa mort a vaincu la mort, et lui demander qu’il augmente notre foi !

            Durant quelques minutes de silence, en regardant la croix du Christ confions lui toutes les victimes, confions lui ceux et celles qui souffrent dans leur âme et dans leur corps. Demandons à celui que nous appelons le Sauveur la grâce de persévérer, ensemble, sur les chemins de la paix, de la justice et de la fraternité. Amen.

1Cf. évangile selon St Matthieu 5, 1-12

+ Pascal Delannoy
Evêque de Saint-Denis-en-France

 

Télécharger l'homélie

Message de Mgr Pascal Delannoy suite à l'opération de police de St-Denis



Ecouter le reportage consacré à ce temps de prière dans l'émission « Un jour, un évêque »

 

 

Déclaration commune
des responsables des communautés juive, catholique, protestante et musulmane
membres de l’UDPP-93 : Union pour le Dialogue, le Partage et la Paix en Seine-Saint-Denis

Le 20 novembre 2015

Notre pays est terriblement éprouvé par les événements qui sont produits dans la nuit du vendredi 13 novembre à Stade de France et à Paris, ainsi que dans le centre ville de Saint-Denis, mercredi.
Une telle irruption brutale de la violence et de la mort, le massacre de victimes innocentes, rendent difficiles les explications. Nous sommes assommés… Comment expliquer une telle violence et une telle haine en l’homme ? Peuvent alors naître en nous des sentiments de peur, de colère, de haine et un désir de vengeance.

Il nous faut résister. Ne serait-ce que pour ne pas donner un sentiment de victoire aux terroristes, qui, après avoir voulu détruire les valeurs fondamentales de l’humanité, sèment la terreur. Résister ne veut pas dire se résigner, ni évacuer le tragique de la situation mondiale dans laquelle la France est engagée, dans laquelle nous sommes engagés. Nous devons tous nous unir derrière les valeurs fondamentales qui font la force et la grandeur de notre nation.

En écrivant ces quelques lignes, nous voulons a!rmer, ensemble, notre profonde émotion, nous rendre proches de toutes les familles des victimes, des blessés, conscients des traumatismes énormes subis par tous, et tenter d’apporter et de témoigner d’une parole d’espérance auprès de nos communautés respectives, en priant en communion les uns avec les autres.

Parce que nous croyons tous en un Dieu qui veut la vie de l’homme et non sa mort, à travers nos religions et nos traditions spirituelles, nous voulons continuer d’annoncer sans relâche l’authentique message de paix et de vie contenus dans nos Livres. Nous devons a!rmer et coopérer avec tous les hommes et femmes de notre société, à l’unité de la famille humaine, parce que voulue par Dieu créateur, en qui, croyants, nous mettons tous notre foi et notre espérance. Nous voulons humblement contribuer au maintien de la cohésion sociale dans notre département, dans notre pays. Nous avons besoin du concours de tous et chacun(e).

Enfin, nous avons une pensée envers les victimes quotidiennes de tous les groupes fanatiques et extrémistes dans le monde, de Daech au Moyen-Orient. Nous ne les oublions pas.

 

Rabbin Moché Lewin   Père Frédéric Benoist    Imam Lahcene Lablack    Pasteur Serge Wüthrich
Communauté juive        Communauté catholique   Communauté musulmane    Communauté protestante
du Raincy et de ses environs

Télécharger la déclaration de l'UDPP-93

 

Dans un communiqué, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a lui aussi diffusé un message d'unité et de solidarité suite aux attentats du 13 novembre.

Télécharger le communiqué du CFCM