Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf6319-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Lettre envoyée par le Service diocésain des relations avec les musulmans aux communautés musulmanes du 93 après l'assasinat du père Hamel

Elle fait suite aux nombreux signes d'amitié de musulmans du 93 aux communautés chrétiennes au moment des attentats de juillet.

Juillet 2016


Chers amis des communautés musulmanes du 93,

Par cette lettre, et au nom du Service diocésain des relations avec les musulmans (SDRM), je vous envoie le message de notre évêque, le père Pascal Delannoy, suite à l'attentat de Saint-Etienne du Rouvray en Normandie.

Chrétiens et musulmans, nous sommes tous terriblement affectés par le redoublement de cette violence qui assassine au nom de Dieu.
Combien de pays sont touchés par ces tueries à répétition ? Proche Orient, Europe, U.S.A., Afrique ...  Des populations de toutes sortes sont atteintes ; parmi elles, des musulmans, particulièrement chiites, des kurdes, des chrétiens, des yézidis,  des sans-religion... et partout tant de morts et tant de blessés ...

Juste après l'odieux attentat de Nice, c'est maintenant un prêtre catholique âgé qui est égorgé sous les yeux de fidèles en prière, un acte qui méprise le sacré. Notre communauté chrétienne reste sans voix, tant le sentiment d'horreur est profond. A la peine, se mêlent tellement de questions de tous ordres, y compris  politique ...

Beaucoup parmi vous nous ont envoyé un message de sympathie et de compassion. Soyez-en chaleureusement remerciés. Nous sommes solidaires dans l'épreuve.
Comme je l'ai écrit à certains d'entre  vous, je prie pour que les communautés musulmanes ici et de par le monde trouvent les chemins et la pédagogie nécessaire pour extirper ce cancer de la violence qui tue au nom de Dieu, cette violence qui est  en vérité, comme vous le dites vous-mêmes, totalement étrangère à notre Dieu le Miséricordieux.

Ce courrier s'inscrit dans le chemin de dialogue que nous parcourons ensemble dans le 93 depuis longtemps, avec bien des initiatives chaque année.

Dans les mois qui viennent, il va nous falloir ensemble poursuivre ce chemin de la rencontre. Il  est celui que le Seigneur Dieu nous demande de continuer, dans la ténacité et l'espérance. Nous nous heurtons à bien des difficultés et ces évènements vont nous obliger à aller au fond de nos énergies, mais aussi à travailler à plus d'explications, de remises en cause, de réflexions.

Combien de nos amis musulmans réagissent en affirmant : "cela n'a rien à voir avec l'islam" ! Nous connaissons leur foi et leur sincérité. Mais nous allons avoir à nous en dire plus et à aller plus profond dans nos rencontres interreligieuses.

Dans nos communes du 93, toutes marquées par la richesse du métissage culturel et religieux, nous avons le devoir de prendre d'avantage d'initiatives de rencontres, pour travailler - ensemble et avec nos concitoyens - à un avenir de paix et de fraternité. Il en va de notre vie de citoyens et aussi de notre vie de croyants.

Toute l'équipe du Service diocésain des relations avec les musulmans, vous redit  son  amitié et sa prière.

avec  le SDRM, Jean Courtaudière


Télécharger la lettre