Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf4703-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Prions ensemble avec les chants de Taizé

Cette prière avec les chants de Taizé a réuni dimanche 19 novembre 2017 en la basilique cathédrale Saint-Denis de nombreux jeunes et adultes des communautés catholique, protestante et orthodoxe, le prieur et des frères de la communauté de Taizé.

  

Voir l'album photos

Chacun de nous est invité à entrer dans l’Unité

Saint-Denis, 17h30, la nuit s’installe. Des fidèles entrent tour à tour dans la cathédrale pour la messe du soir. Remontant la nef jusqu’au chœur pour prendre place, ils sont un peu perdus, hésitants. En effet, les chaises ont été retirées, des jeunes s’affairent à recouvrir le sol d’une moquette, d’autres répètent un chant ou accordent un instrument. Tout sauf une ambiance de messe. Elle aura pourtant bien lieu comme chaque dimanche, mais dans la sacristie, pour laisser place à un temps de prière organisé par des jeunes du diocèse de Saint-Denis et des frères de la communauté de Taizé ; cela dix ans après la 1ère veillée de prière en ce même lieu à l’invitation de Mgr de Berranger. Près de 400 jeunes et adultes ont répondu présent ce dimanche 19 novembre pour ce temps de prière avec les chants de Taizé, en présence de Mgr Delannoy, évêque de Saint-Denis, frère Alois, prieur de la communauté de Taizé, frère Maxime et frère Andras. Mais aussi le pasteur Serge et le père Mircea accompagnés de jeunes des communautés protestante et orthodoxe.

Ce temps de prière avec les chants de Taizé est proposé dans le diocèse de Saint-Denis depuis plusieurs années, chaque mois dans une paroisse différente. Cette année, la prière est devenue œcuménique, c’est-à-dire que les jeunes des diverses communautés chrétiennes (protestante, orthodoxe, catholique), prient ensemble. L’équipe d’animation qui porte cette prière est constituée de jeunes des trois confessions.

Ce soir, les jeunes ont bien fait les choses. Le chœur est de toute beauté, illuminé par des veilleuses. A droite de l’autel, sur lequel brillent trois bougies à côté du Livre ouvert, se dresse la grande croix de Taizé. A gauche sur un chevalet, une reproduction d’une icône copte apportée par la communauté orthodoxe. Cette splendide icône, visible au musée du Louvre, date du 8e siècle. Elle représente le Christ et l’abbé Ména, supérieur du monastère. Au pied de l’autel et sur les marches du chœur, une multitude de petites veilleuses rappellent la lumière de notre baptême.

Rien n’est trop beau pour accueillir le Seigneur : prière après prière, chant après chant (en plusieurs langues), silence après silence. La prière et le chant sont une offrande au Seigneur, le silence nous place seul devant Dieu en accueillant sa présence. Les jeunes sont assis en tailleur, les frères sur leur banc de prière. Guitare, violon et violoncelle, clarinette et flûte traversière portent la litanie des chants. La joie se lit sur les visages de cette grande assemblée. Après la proclamation de l’Evangile (Luc 10, 25-37), la lumière est transmise de main en main. La pénombre des grandes verrières de l’abbé Suger s’éclaire peu à peu. Frère Aloïs se dirige vers le chœur accompagné d’un enfant pour un temps de méditation : il nous offre une réflexion sur la violence du monde, sur la lumière d’espérance que le Christ a déposé dans les cœurs. Cette lumière qui permet de voir les signes d’espérance tout autour de nous. Frère Aloïs partage également le fruit de son voyage au sud Soudan et le courage de ces femmes qui construisent la paix et une société plus fraternelle… Chacun rend grâce à Dieu pour ces témoignages de foi. La célébration s’achève, il est 21 heures. Ceux qui le peuvent se retrouvent pour un temps convivial autour du fameux "thé" de Taizé.

Taizé dans le diocèse de Saint-Denis, ce n’est pas seulement un temps de prière mensuel. C’est aussi une retraite dans la communauté de Taizé pour les jeunes qui se préparent durant le carême au sacrement de la confirmation. C’est encore le rassemblement, chaque fin d’année, de milliers de jeunes au « pèlerinage de confiance sur la terre ». Cette rencontre européenne aura lieu cette année à Bâle (Suisse), du 28 décembre au 1er janvier. Ces quelques exemples montrent un esprit de compagnonnage entre le diocèse de Saint-Denis et la communauté de Taizé.

Toutes ces initiatives nous invitent à entrer dans l’Unité, comme Jésus qui adresse à son Père cette prière le soir de sa passion : « Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé » (Jean 17, 21).

B. Rastoin


 

A VOIR !

A NOTER !
Prochaine prière avec les chants de Taizé en Seine-Saint-Denis
Dimanche 10 décembre de 17h à 19h
Temple de l’Eglise protestante unie – 17 Allée de l’Ermitage 93340 Le Raincy

 

Contact Taizé 93

Courriel : taize93@gmail.com 
Facebook : https://www.facebook.com/taize.seinesaintdenis
En savoir plus sur la communauté de Taizé