Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • bun21762-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Tous serviteurs !

Dimanche 11 septembre, les pèlerins rassemblés auprès de la chapelle Notre-Dame des Anges ont pu découvrir le diacre et sa mission autour de stands et d’une table ronde laissant libre cours aux échanges, questions et témoignages à l’occasion des 25 ans du diaconat dans notre diocèse.

En cette année marquée par les 25 ans du diaconat dans notre diocèse, le traditionnel pèlerinage de rentrée à Notre-Dame des Anges était porté par le thème  « Serviteurs à l’exemple de Marie ». Il y a 25 ans, en effet, Mgr Guy Deroubaix, 2e évêque du diocèse de Saint-Denis, ordonnait les premiers diacres de notre diocèse. Des hommes ayant vocation à être signes, dans notre société et dans notre Église, du Christ serviteur, comme l’est Marie. Une vocation au service de notre prochain à laquelle tous les baptisés sont appelés.

C’est cette vocation commune que tous étaient invités à médités lors de ce grand rendez-vous diocésain. Ainsi, alors que les groupes de jeunes arrivent les uns après les autres à la Chapelle-Notre-Dame des Anges, que certains découvrent pour la 1ère fois en ce dimanche matin, l’étape de méditation et de prière finale incite chacun à s’interroger sur la place de Marie dans leur vie de foi. Pour Myriam, elle est « un exemple à suivre qui nous rapproche de Dieu ». « Elle est notre mère » partage Michaël, « confiée à notre attention par le Christ sur la croix. Elle nous conduit toujours vers son Fils, notre Dieu, et nous invite à l’écouter, à le suivre, comme elle l’a fait lors du mariage à Cana en disant aux serviteurs du repas : "Faites tout ce qu’il vous dira." »

Signes du Christ serviteur

Après les traditionnels marches au départ des divers lieux du diocèse et pique-nique à l’arrivée au pied de la chapelle, les pèlerins rassemblés pour une table ronde étaient invités à prolonger la réflexion en dialoguant avec trois diacres et une épouse de diacre aux parcours divers et variés venus partager leur expérience du diaconat dans leur vie quotidienne : éducateur de jeunes en foyer, médecin cardiologue, agent de la RATP et entraîneur judoka ceinture noire 4e dan…

Dans l’assemblée, les questions fusent : « Est-ce qu’on est diacre toute la vie ? Comment devient-on diacre ? A quel âge ? Quelle est le rôle de l’épouse du diacre ? Pourquoi n’y a-t-il pas de femme diacre ? Les diacres sont-ils liés à une communauté ? »

Bernard Moulin, diacre célibataire à Montfermeil, rappelle à tous : « Ce sont les communautés qui appellent le diacre. Il est un signe du Christ serviteur pour que vous aussi soyez au service des autres, pas seulement moi ! Sans vous, on ne peut rien faire ! »

Malgré des conditions de vie et des parcours différents, tous ressentent la même conviction exprimées par Phylippe Pavilla, diacre marié résidant à Saint-Denis : « Le diaconat, c’est être au service de ceux qui ont besoin de nous, des plus démunis. C’est trouver le moyen de les rejoindre dans ce qu’ils sont, là où ils en sont. C’est beaucoup de joie. Je souhaite à beaucoup de vivre cette joie ! »

Servir le prochain selon la Parole de Dieu

C’est cette joie de servir, vécue dans notre diocèse depuis 25 ans, qui a été célébrée dans l’action de grâce lors de la messe en plein air présidée par Mgr Pascal Delannoy qui a clôturé la journée. « Tout pèlerinage nous rappelle le but et la finalité de notre vie sur terre, de ce que nous vivons jour après jour à la lumière de l’Évangile » a expliqué notre évêque dans son homélie. « Marie nous invite à vivre ce pèlerinage dans la confiance en Dieu (…) Nous voulons le vivre en étant serviteur de notre prochain (…) Il s’agit de servir le prochain selon la Parole de Dieu. Une Parole qui invite à libérer, à guérir, à soulager, à pardonner, à aimer - y compris- les ennemis, à encourager, à prier, à se tourner vers le Père pour accueillir sa vie !
Frères diacres (…) par votre ministère, aidez-nous à vivre notre pèlerinage sur la terre. Aidez-nous à le vivre dans la confiance à Dieu et le service du prochain ! Pour cela aidez-nous à prendre du recul face aux événements heureux ou douloureux que nous vivons en nous entraînant au cœur de la Parole ! N’hésitons pas à confier ce projet à Notre Dame des Anges, elle qui nous a précédés sur les chemins de la confiance et du service. Amen !
 »
 

Anne-Marie Tossou
 

Télécharger l'homélie de Mgr P. Delannoy

Album photos