Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf3385-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Dimanche 12 mai 2013... « le murmure d'une brise légère »

Le 24 janvier 2013, soit peu de temps avant qu'il renonce à sa charge, le pape Benoît XVI publiait le message pour la « Journée mondiale des communications sociales » pour 2013.

Cette Journée qui a lieu chaque année le dimanche précédent la Pentecôte, est fixée cette année au dimanche 12 mai.

Une journée ! Cela semble peu pour creuser le sujet de la communication de l’Eglise, surtout dans sa dimension universelle. La communication est dorénavant omniprésente, elle irrigue le quotidien de nos vies, tel un fleuve qui irrigue la terre.

En cette « Année de la foi », Benoît XVI a souhaité placer son message sur l’évangélisation. En proposant le thème : « Réseaux sociaux : portes de vérité et de foi ; Nouveaux espaces pour l’évangélisation », le pape nous pousse une nouvelle fois à réfléchir à l’importance du continent numérique. Ce continent fait de fleuves qui irriguent des océans… humains. Tels les fleuves qui ensemencent la terre et nourrissent les communautés humaines, le "réseau social", comme son nom l’indique, est un "tissu social". C'est pourquoi, « les réseaux sociaux sont alimentés par les aspirations enracinées dans le cœur humain » note Benoît XVI.

Nous sommes donc appelés comme témoins du Christ à nous immerger dans cette nouvelle « agora » d’où se partagent idées, informations et opinions… et où « peuvent naître aussi de nouvelles relations et formes de communauté. »

Ne nous fermons pas les yeux, ces réseaux sociaux sont bel et bien là, et pour longtemps !

« Si la Bonne Nouvelle n’est pas connue aussi dans l’environnement numérique, elle pourrait être absente de l’expérience d’un grand nombre pour qui cet espace existentiel est important » prévient le pape. Le pape François ne dit pas autre chose en nous invitant aux « périphéries de l’existence » : ce sont bien sûr - comme il le rappelle - les pauvres, les prisonniers, les malades, ceux qui n’ont rien de rien. Mais ce sont aussi ces réseaux constitués de centaines de millions d’êtres humains dont certains « souhaitent partager le message de Jésus et les valeurs de la dignité promues dans son enseignement » souligne encore Benoît XVI. Le pape constate qu’ « il est naturel que celui qui a la foi désire, avec respect et sensibilité, la partager avec ceux qu’il rencontre dans l’environnement numérique… grâce à la force de la parole de Dieu de toucher les cœurs. »

Au moment du rassemblement national « Diaconia » à Lourdes, pensons aussi que ces moyens de communication numériques peuvent rejoindre des minorités, des populations stigmatisées ou ignorées (notamment en Seine-Saint-Denis), des chrétiens isolés à la recherche d’une communion fraternelle, ou des personnes qui souhaitent construire des relations durables jusqu’à l’amitié, ou encore des jeunes qui, bien que tombés dans la marmite du numérique petits, sont en quête d’un chemin de vérité et d’un sens à leur vie. Sans faire l’impasse de l’expérience d’une communauté authentique, simple, respectueuse, qui échange en vérité et dans la joie !... tout cela dans le « murmure d’une brise légère » (cf. 1R 19, 11-12)

« Ne soyez jamais des hommes et des femmes tristes : un chrétien ne peut jamais l’être ! » nous a rappelé le pape François lors de la messe des Rameaux.

Le cardinal Bergoglio plaidait déjà en 2001, à l’entrée du nouveau millénaire, qu’« il est très important que notre mission de messagers et de communicateurs n’aboutisse pas à un échec ».

Dans la joie de la Journée mondiale de la communication, bonne plume ou bons tweets, l’important n’est pas virtuel mais bien réel !

Bruno Rastoin
Délégué diocésain à la communication

                 

Dimanche 12 mai à 12 heures : une initiative nationale !

Chaque prêtre, animateur pastoral, religieux(se) ou encore frère ou sœur en mission, aura à inviter les fidèles à un tweet simultané, au moment même où commence l’Angélus du Saint Père.

Pour cela, sera communiqué jeudi 9 mai depuis Lourdes en la fête de l’Ascension, le texte du tweet à relayer le dimanche 12 mai sur twitter avec le hashtag #JMC2013 pour la dimension nationale et #SocialNetworks pour la dimension internationale.

Ceux qui le voudraient pourront partager sur Facebook une photo que la page Facebook Eglise catholique en France diffusera à cette même heure.