Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • bun21553-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

L'autre est une chance

Dimanche 22 novembre, la deuxième rencontre de préparation aux Journées mondiales de la jeunesse à Cracovie en 2016 pour les jeunes adultes de 18 à 35 ans était placée sous le thème de « l'amour de Dieu dans la tradition biblique » pour découvrir que « l'autre est une chance, une richesse, un don ». Iris nous raconte ce qu'elle a retenu de cette rencontre.

C’est en s’appuyant sur la relation de Dieu avec les Hommes que le père Serge Babingui nous a parlé de l’amour de Dieu dans la tradition biblique : « Dieu nous a aimés dès le commencement, il nous a chéris et affermis en confiant à nos soins tout l'ouvrage de ses mains. En retour, il attend notre confiance, et notre amour. Comment les lui donner ? C'est la qualité de notre relation avec les autres qui détermine la qualité de notre relation avec Dieu : « Si tu n'aimes pas l'autre que tu vois, comment pourrais-tu dire que tu aimes Dieu ? » 
Cet amour porté à l'autre trouve racine dans l'amour que te donne Dieu et que tu souhaites lui donner. Or aimer nécessite de pardonner : à l'image du sacrement de réconciliation offert par Dieu, nous pouvons pardonner les offenses qui nous sont faites. Pardonner n'est jamais impossible. Cela peut être difficile, il faut alors savoir implorer la grâce de Dieu. Quant à demander pardon, c'est un geste qui, lorsqu'il est sincère, élève l'homme. Il s'agit d'une preuve de remise en question de soi et de recherche active de l'amour de Dieu à travers le prochain. On peut également demander pardon pour l'autre, intercéder en sa faveur.
Pour vivre de l'amour du Père, il faut le connaître. La prière permet de demeurer en relation avec Dieu. On peut prier très simplement. Au réveil : « Bonjour mon Dieu, merci pour ce nouveau jour. Je veux le vivre au service de ton amour. Aide moi mon Dieu. » Au coucher : « Merci mon Dieu de ta présence au long de ce jour (temps pour se souvenir). Pardon pour les offenses à ton amour (temps pour se souvenir). Garde-moi cette nuit afin que je me lève au matin avec ta paix, pour mieux te plaire et mieux te servir demain. »

Ont suivi :

- Un temps de partage en petits groupes, où l’on a pu réfléchir sur la résonnance de cette catéchèse dans nos vies, et dans la Bible

- Un blind test (test à l'aveugle) sur la vie de sainte Faustine

- Un temps de prière avec le Chapelet de la miséricorde divine, et la prière des JMJ

Nous avons hâte de vivre la prochaine rencontre de préparation, dimanche 20 décembre prochain, qui sera un temps festif à l'approche de Noël. Chacun est invité à apporter un plat spécial pour ce partage sur le thème du "Chanté Nwel" !
On compte sur toi ! Fais-nous savoir quelle sera ta participation avant le 10 décembre !

Iris Zoumenou