Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf6384-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

L'économiste Elena Lasida, Prix du livre religieux Siloë-Pèlerin 2011

Un prix remporté pour le livre « Le goût de l'autre. La crise, une chance pour réinventer le lien » (Éd. Albin Michel).

Le prix des libraires Siloë-Pèlerin récompense chaque année un ouvrage de culture religieuse. Elena Lasida, 52 ans, est née à Montevideo. Economiste et théologienne, elle enseigne l'économie solidaire et le développement durable à l'Institut catholique de Paris (ICP).
Elena Lasida revisite les relations économiques sous un jour radicalement nouveau, à partir de ce désir de « réinventer le lien ». Une réflexion nourrie d’Évangile et d’expérience, qui invite à modifier les comportements en société. L’auteur puise dans les récits bibliques des outils et des notions qui se révèlent étonnamment pertinents pour réinventer nos modèles et en tirer le meilleur.

Plus d’infos sur le site du Pèlerin

Témoignage-vidéo sur « Le goût de l’autre »

----
En temps de crise, l'économie est souvent accusée de tous les maux. Mais si au lieu de la diaboliser, nous revisitions son rôle dans la société ? On pense en général qu'elle ne crée que des biens. C'est oublier sa vocation première : créer du lien, comme le montrent les réseaux d'économie solidaire. On pense aussi qu'elle épuise autant les ressources naturelles que les individus et les sociétés. C'est négliger les nouvelles pistes qui sont à notre portée, sources d'une croissance centrée sur le vivre-ensemble.
Elena Lasida, qui enseigne l'économie solidaire et le développement durable à l'Institut catholique de Paris, nous présente ici l'économie sous un jour radicalement nouveau. Non pas comme une énième théorie d'inspiration libérale ou sociale, mais comme un véritable projet de vie en commun, à construire à partir des mille initiatives qui naissent aujourd'hui au sein de la société civile. Elle puise dans les récits bibliques des outils et des notions comme la création, l'alliance, la promesse... qui se révèlent étonnamment pertinents pour réinventer nos modèles et en tirer le meilleur. Un meilleur que, chacun, nous pouvons accueillir et faire vivre au jour le jour (4e de couverture).


« Le goût de l'autre. La crise, une chance pour réinventer le lien »
Éd. Albin Michel, février 2011 - 325 p., 19,50 €