Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf6384-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Questions à Frédéric Delemazure, Directeur diocésain de l’Enseignement catholique

Frédéric Delemazure est depuis le 1er septembre 2013 le nouveau Directeur diocésain de l’Enseignement catholique...

Il succède ainsi à Pascal Balmand qui a été nommé au poste de Secrétaire général de l’Enseignement catholique. Frédéric Delemazure, 50 ans, nous vient du Nord ; il est père de trois enfants.


 Vous avez été nommé le 1er septembre Directeur diocésain de l’Enseignement catholique, avez-vous été surpris par cette nomination ?
Surpris… oui et non... Oui, car la proposition est arrivée en mai et je ne m’attendais pas à quitter l’établissement que je dirigeais à Tourcoing… Non, car cela fait longtemps qu’on me disait que je serais un jour directeur diocésain et, inconsciemment sans doute, j’ai l’impression que je m’y préparais.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre parcours dans l’enseignement ?
Je suis un « pur produit » de l’Enseignement catholique, scolarisé à Bergues d’abord (la ville des chtis), puis à Dunkerque et enfin à la faculté catholique de Lille. Enseignant de sciences économiques et sociales, je me suis beaucoup investi dans la pastorale du lycée où j’enseignais, j’en suis devenu ce qu’on appelait à l’époque « surveillant général », puis j’ai accepté un poste de directeur adjoint à Lille. Chef d’établissement depuis 20 ans, j’ai dirigé trois établissements, un collège-lycée à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, puis un collège à Reims et enfin un lycée polyvalent à Tourcoing.

Une bonne part de votre carrière s’est faite dans le Nord… connaissiez-vous la Seine-Saint-Denis avant d’être nommé ?
Je connaissais la Seine-Saint-Denis, en particulier son Evêque, ancien évêque auxiliaire de Lille. Je connaissais aussi le directeur diocésain Pascal Balmand avec qui j’avais travaillé il y a plusieurs années comme délégué académique d’une organisation professionnelle de chefs d’établissement. La Seine-Saint-Denis est une belle synthèse de ce que j’ai vécu dans ma vie professionnelle, en particulier en Guadeloupe et à Tourcoing et c’est avec beaucoup de bonheur que j’y commence cette nouvelle mission !

Quelles sont les responsabilités et les missions d’un Directeur diocésain de l’Enseignement catholique ?
Nommé par l’Evêque pour être son représentant auprès de l’Enseignement catholique de tout le diocèse, le Directeur diocésain exerce une mission  d’accompagnement des établissements. En lien privilégié avec les Chefs d’établissements, il concourt à l’animation et à l’harmonisation de la vie des établissements, assure la promotion et la défense de leurs intérêts auprès des pouvoirs publics et des autorités académiques, les représente au sein de l’Eglise diocésaine, assure le lien entre l’échelle diocésaine, l’échelle académique, l’échelle régionale et l’échelle nationale.

La rentrée 2013 est lancée… quelles sont vos priorités ?
Je m’inscris bien évidemment dans la continuité de Pascal Balmand, mon prédécesseur, nommé Secrétaire général de l’Enseignement catholique. Nous avons défini nos priorités au travers d‘un thème d’année intitulé « analyser les  changements pour mieux les anticiper ». Il s’agit notamment de s’approprier le nouveau statut de l’Enseignement catholique et de réfléchir aux changements socio-économiques, démographiques et religieux de notre département : le fruit de ces réflexions devrait guider nos actions futures afin que notre Enseignement catholique diocésain forme toujours mieux les jeunes qui lui sont confiés et les aide à réussir dans la société de demain.

 

 

L’école catholique en Seine-Saint-Denis

Nombre et types d’établissement :

• 30 écoles
• 19 collèges
• 13 lycées d’enseignement général et technologique
• 9 lycées d’enseignement professionnel
• 4 UFA (unités de formation par apprentissage)
• 6 établissements post-bac

Nombre d’élèves :

• 1er degré : plus de 8 100 élèves
• 2nd degré : plus de 16 200 élèves