Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf9927-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Reconstruire la flèche de la basilique Saint-Denis... 167 ans après !?

La mairie de saint-Denis a présenté un projet vendredi 1er mars 2013, lors d'une conférence de presse...

De quoi s'agit-il ?
La basilique est amputée de sa flèche depuis le milieu du 19e siècle. La flèche nord de la basilique, édifiée vers 1215 qui se dressait à 86 m au-dessus du sol, a constitué pendant des siècles un point de repère pour le monument mais aussi pour la ville. Elle est foudroyée en 1837 puis reconstruite par l’architecte François Debret. En 1845, déstabilisée par un violent ouragan et risquant de s’effondrer, la flèche doit être déposée. En 1846, Debret débute son démontage et Viollet-le-Duc le termine en démontant aussi la tour Nord. En 1860, il propose un ambitieux projet, visant à reconstruire deux flèches symétriques, qui n’est pas mis en œuvre. Ainsi, depuis le milieu du 19e siècle, la basilique est amputée de sa flèche et de sa tour Nord.

Le 9 octobre 1992, jour de la Saint-Denis : 93 cathédrales de France sonnent à l’unisson pour manifester en faveur de la reconstruction de la flèche… Source : Mairie de Saint-Denis

Un comité de parrainage...
C'est Erik Orsenna, membre de l’Académie Française, qui est président du comité de parrainage pour la reconstruction de la flèche.

« L’objectif de la mairie de Saint-Denis est d’organiser un chantier de restauration "visitable par un très large public, dans la lignée des bâtisseurs de cathédrales, mettant en œuvre des artisans aux savoir-faire d’exception, de valoriser les métiers du bâtiment et de donner l’occasion de faire travailler des jeunes et des adultes en insertion". "Nous savons qu’obtenir des financements de l’État sera très compliqué, explique Didier Paillard. Mais les grandes entreprises, notamment celles implantées à La Plaine, manifestent leur intérêt pour le projet. » (La Croix, 01/03/13)

A suivre !

     

1832                                   Aujourd'hui


La basilique Saint-Denis n'est devenue cathédrale que le 9 octobre 1966, lors de la création du diocèse de Saint-Denis.

Un peu d’histoire…

Epoque carolingienne jusqu'à la Révolution française : l'édifice fut église abbatiale construit sur le tombeau de saint Denys et ses compagnons Rustique et Eleuthère. Il s'agissait d'une prestigieuse abbaye bénédictine, propriété de la couronne de France. Les souverains y furent enterrés. Lors de la Révolution, les tombeaux violés, le trésor transporté à Paris, l'édifice fut fort abîmé.

L'Empire : L’édifice fut restauré. Un chapitre y fut alors installé. Il avait mission de prier pour le souverain (dissous en 1895). Lors de la restauration de la Basilique, de nombreuses œuvres d'art funéraire : tombeaux, gisants, furent apportés à Saint-Denis, ils provenaient d'abbayes détruites. Ainsi est né le musée de la nécropole royale qui cohabitait avec le chapitre. Durant cette période, un extraordinaire programme de vitraux fut réalisé. Ainsi la basilique retrouva son admirable lumière intérieure.

1895 : le chapitre a disparu. Une fabrique paroissiale fut créée, et la Basilique devint le siège d'une nouvelle paroisse dans la ville de Saint-Denis. Elle cohabitait donc avec un musée.

1966, L'archidiocèse de Paris se divisa, une partie de sa banlieue donna naissance à la Seine-Saint-Denis et au diocèse de Saint-Denis. La basilique devint alors cathédrale et le premier évêque, Mgr Jacques Le Cordier (1966-1978), y fut inhumé… lui succéderont Mgr Guy Deroubaix (1978-1996), Mgr Olivier de Berranger (1996-2009), Mgr Pascal Delannoy (2009-…)