Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Association diocésaine de Saint-Denis-en-France
  • dscf6364-ok.jpg
Actions sur le document
  • Partager

Une journée de l'ACAT placée sous le thème de la non-violence

Retour sur la journée de l'ACAT (Action des chrétiens pour l'abolition de la torture) du 15 octobre en l’église Martin Luther de Saint-Denis.

Nous étions près de 60 pour la conférence de Christian Mellon, de la communauté jésuite de Saint-Denis, sur le thème « La non-violence, une arme pour l'Acat ! Et comme sous-titre : ce que peut faire la non-violence et ce qu'elle ne peut pas faire.

Il nous a parlé de Gandhi, Martin Luther King et d’autres personnages charismatiques, en nous précisant que c'était grâce à leur charisme qu'ils avaient pu agir de manière non-violente.

Il a tenu aussi à définir la violence : il y a, d’une part la violence directe avec un acteur bien connu (personne ou état) et d'autre part la violence structurelle (système de castes en Inde ou discrimination raciale...)

Les liens avec les Droits de l’Homme sont clairs : droit pour toute personne (victimes ou bourreaux) de ne pas subir de violence. Gandhi disait : « La fin est dans les moyens, comme l’arbre dans la semence », ce qui pourrait se traduire par l'emploi de la violence pour l'égalité sociale est inefficace et immorale !

Mais, il ne faut pas confondre non-violence et passivité ou naïveté. Et bien évidemment, il nous a expliqué ce que veut dire « aimez vos ennemis » ; c’est respecter l'autre, c'est vouloir le bien de l’autre en laissant ouverte la possibilité de réconciliation, c'est l’obligation de vérité …

De nombreuses questions lui ont été posées, ce qui lui a permis de préciser ses propos.

Le repas qui a suivi, a réuni une cinquantaine d'adhérents de l’Acat, ils ont voté ensuite pour élire des délégués à l'assemblée générale ; ils ont également écouté les rapports d'activités des groupes de la région, les rapports financiers et le message du secrétariat national…

La célébration œcuménique, présidée par le pasteur Georges Letellier, a permis à Christian Mellon de commenter le texte d'Evangile lu par le diacre Jean-Yves Leroy en Jean 8,3-11. Dans ce texte sur la femme adultère, Christian a montré comment Jésus a pu résoudre les problèmes qui se posaient en utilisant, du début à la fin une stratégie efficace d’action non-violente.

La nouvelle équipe d’animation de la région Acat a été complétée grâce à l’élection de nouvelles personnes. Des rendez-vous ont été pris et l’assemblée s'est dispersée vers 19 heures.

Gilles Forhan
Envoyer un courriel
 

Site national de l'ACAT